Le mois de février n’a pas commencé sous les beaux jours pour Laurence Boccolini. En effet, le mardi 9 février, l’animatrice a poussé un énorme coup de gueule sur les réseaux sociaux. Pour cause, le commentaire d’un internaute…

Une star des réseaux sociaux


Très active sur Instagram, Laurence Boccolini adore partager son quotidien avec ses abonnés. Aussi, elle n’hésite pas à partager son avis sur des sujets de la société.

Comme à son habitude, Laurence Boccolini adore partager des photos sur les réseaux sociaux. Justement, c’était le cas de ce mardi 9 février. En effet, l’animatrice a posté une nouvelle photo sur laquelle, elle apparait dans une robe. Un cliché qui a été pris à l’occasion de l’enregistrement d’un nouveau numéro des comiques préférés des Français. En légende, l’animatrice avait écrit : « La pénombre des coulisses. Merci à nos invités hier soir Laurent Gerra, Muriel Robin, Elie Semoun et TOUS les autres! Quelle soirée!»

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par laurence boccolini (@lolobocco)

Laurence Boccolini sort de ses gonds


Mais en commentaire, un internaute avait écrit : «Ridicule». Agacée par ce dernier, Laurence Boccolini lui a répondu : « Ridicule? Qu’est-ce qui est ridicule sur cette photo? Mon travail?» Comme l’internaute a continué à l’attaquer, l’animatrice de Money Drop est sortie de ses gonds. Elle avait blâmé le comportement de celui-ci : « Alors on va arrêter là vos âneries. Allez passer vos nerfs sur quelqu’un d’autre et arrêtez d’être désagréable avec les gens qui me suivent. Votre aigreur et votre méchanceté, ELLES sont ridicules! »

Avant d’ajouter : «Ridicule quoi? Ridicule qui? Vous vous êtes levé ce matin en vous disant tiens je vais déverser un truc sur Instagram on verra bien. Ridicule? Si au moins vous aviez l’intelligence, le vocabulaire, pour nous expliquer ce que vous trouvez ridicule ça nous aiderait bien, car visiblement nous sommes beaucoup plus bêtes que vous non?»

Laurence Boccolini a conclu : «Donc mettez-vous une pile et étayez votre argument d’aujourd’hui : ridicule oui, mais encore? Ok? Merci pour nous tous. Quant à me vexer cher monsieur, vous n’en avez ni le pouvoir ni le talent… Et joyeux Noël Thérèse!»