Depuis le début de la crise sanitaire, notamment le confinement, Philippe Etchebest a régulièrement évoqué les problèmes que les restaurateurs ont affrontés. Récemment, le célèbre chef cuisinier a accordé une interview au journal, Le Parisien. Durant laquelle, il a fait des confidences peu réjouissantes.

Philippe Etchebest très inquiet


Lors de son entretien avec Le Parisien, Philippe Etchebest avait annoncé : « Cela va être une hécatombe ». Puis, il a ajouté : « On se sent abandonnés. La gastronomie française se dirige vers un enterrement de première classe ».

Il y a quelque temps, le célèbre chef français était convié dans l’émission Quotidien de Yann Barthes. Lors de cet entretien sur TMC, il avait indiqué son inquiétude pour le secteur de la restauration. En effet, Philippe Etchebest avait adressé un message avec un sens très lourd. Il avait indiqué : « On ne voit pas le bout du tunnel ».

Étant le porte-parole des restaurateurs, le chef cuisinier avait indiqué que les aides que l’État a données à cette profession sont insuffisantes. Face à la situation actuelle et surtout le virus qui ne cesse de faire ravage, il se dit se poser des questions. Comme : « qu’est-ce qu’on va devenir et quand est-ce qu’on va pouvoir enfin rouvrir ? » Malgré qu’il se dit être « quelqu’un de très optimiste », hélas, il avoue être « très inquiet ».

« Les restaurants sont fermés, mais la gastronomie est toujours là »


Toutefois, Philippe Etchebest a annoncé qu’il ne baisserait pas les bras face à la situation. Aussi, il repose sa confiance entre la nouvelle génération, qui selon lui est très compétente. L’ex Meilleur ouvrier de France avait conclu : « Les restaurants sont fermés, mais la gastronomie est toujours là, créative et forte. À travers “Top Chef” et ses jeunes talents, c’est un beau message aux Français qui, j’en suis sûr, ont hâte de retourner au restaurant ».

Cependant, un des épisodes de « Cauchemar en cuisine » a beaucoup fait parler sur les réseaux sociaux. Pour cause, l’attitude du chef Philippe Etchebest face à une restauratrice. Cette dernière qui est totalement anéantie face à la situation de son établissement qui est au bord de la faillite.

Selon le rapport d’un magazine, l’établissement était un restaurant pizzeria. Ce dernier est tenu par trois sœurs, dont deux jumelles, Mylène et Mélanie. En effet, ces dernières s’occupent de tout dans le restaurant allant de la cuisine, à l’accueil des clients, au service et jusqu’à la plonge. Alors que pour sa part, l’autre sœur, Sévérine ne gérait que l’administration du restaurant. Une situation qui a agacé au plus haut point les jumelles.