Dans cet article, nous allons parler actualité insolite, une femme rencontre un petit problème en caisse après sa course chez Lidl. En effet, la caissière qui travaille au sein de l’enseigne de distribution allemande refuse de l’encaisser pour une raison plutôt curieuse. Dans ce sens, cette femme en question se retrouve dans cette situation embarrassante à la caisse à cause de ses concombres.

Lidl : la caissière refuse de l’encaisser à cause de ses concombres


En effet, ce n’est pas la première fois que nous entendons des tensions entre les associations de consommateurs et la grande distribution.

Et pourtant, pour cette fois-ci il s’agit d’une actualité insolite qui se déroule à la caisse après une course chez Lidl.
Dans ce sens, la caissière refuse d’encaisser la femme en question pour une raison assez curieuse.

Apparemment, les concombres représentent la cause principale de toute cette situation particulièrement embarrassante ne caisse chez Lidl.
En même temps, ces situations rendent les clients de plus en plus méfiants sur les méthodes des grandes surfaces.

Une autre actualité insolite


Par ailleurs, en termes d’actualité insolite, nous retrouvons également deux lycéens qui ont reçu huit amendes pour défaut de titre de transport.

Dans ce sens, les demandes d’abonnement avaient bien été effectuées dans les temps comme ils empruntent quotidiennement le train pour se rendre en cours.
Et pourtant, les deux adolescents attendent toujours leur carte de transport faute des retards de traitement de leurs dossiers.

Par conséquent, ils se retrouvent contraints d’emprunter tous les jours le train sans payer pour rejoindre leur lycée.
Par la suite, les deux jeunes de 17 et 18 ans se retrouvent une amende de 100 euros pour défaut de titre de transport.

La réaction de leur papa


En effet, leur papa réagit face à cette situation et s’engage dans une bataille contre la SNCF depuis plusieurs semaines.

Dans ce sens, il souligne que les demandes d’abonnement pris en grande partie en charge par la Région avaient bien été effectuées en début d’année scolaire.
Cependant, des retards dans le traitement des dossiers ne leur ont pas permis d’obtenir à temps les titres de transport.

D’un autre côté, le médiateur de la SNCF rappelle l’article R2241-8 du Code des transports interdisant à toute personne de voyager sans titre de transport valable.
De plus, les deux adolescents auraient pu acheter des billets au tarif Jeunes et réclamer leur remboursement après, affirme-t-il.