Après deux ans de procédure juridique, la chanteuse Adele est finalement divorcée. Aujourd’hui, on a désigné un médiateur qui sera en charge de la partie financière du divorce. Apparemment, près de la moitié de sa fortune pourrait être remise à son ex-mari.

Adele, un divorce prononcé sans contrat prénuptial !


Adele est de nouveau célibataire. Sa séparation avec son ancien époux, Simon Konecki est finalement acté. Pourtant, cette rupture ne semble pas être une très bonne nouvelle pour la star. En l’absence de contrat de mariage, elle serait effectivement dans l’obligation de donner la moitié de sa fortune à son ex-compagnon.

Leur mariage a apparemment duré trente-six mois. Pourtant, il est fort probable que l’ancien mari de l’artiste puisse réclamer la moitié de son patrimoine. En effet, aucun contrat prénuptial n’était conclu dans les accords de leur mariage. La justice britannique pourrait ainsi lui remettre la moitié de tous les biens de la Diva.

Par ailleurs, les deux tourtereaux semblaient avoir rompu à l’amiable. Pour sa part, Adele n’hésitait effectivement pas à communiquer sur le sujet en 2019. À l’époque, elle confiait que malgré l’attachement profond à son compagnon, leurs chemins devaient se séparer. De ce fait, ils ont préféré entretenir une relation amicale. Même déçu, chacun admet avoir pris la bonne décision.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Adele (@adele)

Une des célébrités les mieux payées en scène musicale !


Afin de mieux comprendre la situation, il nous convient de revenir sur l’histoire d’Adele. Depuis longtemps, la chanteuse fait effectivement partie des célébrités les mieux payées de la scène musicale. Tenons par exemple en 2017, Sunday Times déclarait une estimation de sa fortune. Cette dernière s’élevait à environ 150 millions d’euros. En effet, ce chiffre serait sous-estimé pour deux raisons. D’une part, certains de ses contrats n’étaient pas repris dans le compte. D’autre part, il est évident que ce chiffre est à revoir à la hausse depuis quatre ans.

C’est d’ailleurs pourquoi Adele fait partie des personnes les plus riches d’Angleterre. À part la possession d’un compte en banque bien garni, elle dirige également un immense patrimoine immobilier en Grande-Bretagne et aux États-Unis. Ainsi, l’estimation exacte de sa fortune personnelle semble difficile à réaliser à l’euro près. Toutefois, le tribunal devra bien tenir une comptabilité parfaite après avoir prononcé son divorce. En l’absence du contrat de mariage, Simon Konecki pourrait, selon des estimations approximatives, obtenir entre 80 à 100 millions d’euros.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Adele (@adele)

Qu’en est-il de la garde de leur enfant ?


Sans doute, cette affaire a rapidement fait la une de l’actualité dans les tabloïds britanniques. Jusqu’à ce jour, on ne connait pas encore les modalités exactes du divorce d’Adele et de Simon. On sait juste que la propriété luxueuse de Los Angeles a déjà été attribuée au patrimoine de son ancien mari. Pour ce qui est du reste des biens d’Adele, un médiateur aurait été appelé. Si l’aspect financier n’est pas à négliger, il y a notamment un point encore plus important dans cette rupture. Il s’agit bien effectivement de la garde de leur fils Angelo, âgé de 8 ans. Selon les déclarations de la star, le couple s’apprêterait à envisager un avenir serein pour leur enfant.

D’après Us Weekly, la célèbre chanteuse et Simon prévoient de s’engager à « élever leur fils ensemble avec amour ». Désormais divorcée, Adele commencera une nouvelle vie. D’ailleurs, elle en a l’habitude depuis ces dernières années. Malgré tout, son succès continue de croître notamment avec ses beaux titres. En outre, sa perte de poids importante a aussi été un tournant très remarquable. Avec une toute nouvelle apparence, il faut dire que la star s’est effectivement métamorphosée.

Même mère célibataire, Adele doit sûrement se sentir plus sereine après ces longs mois de procédure de divorce. Toutefois, cette séparation pourrait également lui enlever plus de plusieurs dizaines de millions d’euros. Tout comme pour l’éducation de leur fils, tous les deux pourraient probablement trouver un accord convenable à toutes les parties. Mais juridiquement, l’ancien compagnon d’Adele aurait effectivement le droit de lui réclamer la moitié de sa fortune.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Adele | ادل (@adele_official.ir)