Alors qu’elle était en entretien avec Femme Actuelle, Adriana Karembeu 50 ans, fait des révélations incroyables. Elle a fait des révélations sur sa vie sexuelle avec l’homme de sa vie. Sans filtre, elle s’exprime sur son intimité avec le père de sa fille.

Sa vie sexuelle après 40 ans


Adriana Karembeu, après ses 50 ans, vit son âge pleinement. Mariée à Aram, avec sa fille Nina, elle est tout simplement aux anges. Interviewée pour Femme Actuelle, Adriana Karembeu évoque ce sujet qu’on croit inexistant pour les femmes de 50 ans. La sexualité est un sujet que l’on peut croire être tabou.

Adriana Karembeu brise le mur entourant ce sujet délicat, surtout dans cette tranche d’âge entre 40 et 50 ans. Arrivée à cette âge-là, la femme peut se remettre à se poser beaucoup de questions. Que ce soit sur la féminité, la sexualité ou encore la sensualité, la gent féminine se pose des questions.

Adriana Karembeu, 50 ans, des confidences sur sa vie intime avec Aram


L’ancienne reine de beauté affirme qu’elle vit pleinement son âge et sa sexualité. Elle affirme qu’en effet, les femmes ont des barrières psychologiques qui les empêchent de s’épanouir arrivées à un certain âge. Elle l’a elle-même déclaré, Adriana Karembeu vit sa sexualité pleinement. Toujours aussi épanouie, elle prête sa voix à toutes les femmes qui se sentent un peu déroutée.

Il est vrai que le corps change au fil des ans, et les femmes ont plus de mal à vieillir que les hommes. Tout simplement à cause du concept de la beauté longtemps inculquée, certaines se retrouvent en concurrence avec celle qu’elles étaient il y a 20 ans. Après avoir eu des enfants, la femme peut se sentir vulnérable et plus assez attirante. Adriana Karembeu remet les pendules à l’heure avec quelques déclarations.

A bas les barrières


Elle présente « Les pouvoirs extraordinaires du corps humain » avec Michèle Cymes. Adriana Karembeu souligne le fait que les hommes se sentent plus libres de vivre leur sexualité que les femmes.

Cependant, elle incite les femmes à plus écouter leurs corps et suivre leurs envies. Comme les hommes, elles ont droit à vivre leur désir.