Adriana Karembeu vient de faire une annonce révélant un gros changement dans sa vie. Il s’agit de son divorce.

Ce post de Adriana Karembeu qui a chamboulé tout Instagram


Mannequin, actrice et animatrice de télévision, Adriana Karembeu est une icône. Elle a un parcours remarquable et une carrière bien soignée. Du côté des amours, elle partageait sa vie avec Aram Ohanian. Mais on dirait que cette histoire d’amour vient de s’achever. En effet, le 27 décembre dernier, elle nous annonce son divorce sur Instagram.

Cette nouvelle fit l’effet d’une bombe sur le réseau social. En effet, les fans de l’icône ne l’ont pas vu venir. Après 12 ans d’amour et 8 années de mariage, le couple a fini par se briser. Ainsi, à quelques pas de la fin de l’année, Adriana redevient célibataire.

Des confidences déchirantes


C’est le cœur lourd que Adriana Karembeu annonce sa séparation avec Aram Ohanian. En effet, on voit bien à travers son post à quel point cette séparation l’a brisée. D’ailleurs, compte tenu du temps qu’ils ont passé ensemble, c’est tout à fait compréhensible. D’ailleurs, la mannequin n’a pas omis de rappeler à quel point leur amour était vrai.

Pendant douze longues années, ces deux personnes ont partagé leur vie côte à côte. Ensemble, ils ont vécu des hauts et des bas, des rires et des pleurs. Il n’y avait pas plus sincère que leur amour. Ainsi, c’est l’âme déchirée que la magnifique blonde annonce qu’elle et son époux ont décidé de prendre des routes séparées.

Un enfant, signe de leur amour


Mariés en 2014, Adriana Karembeu et Aram Ohanian ont eu une magnifique petite fille. Ils ont décidé de l’appeler Nina. C’est cette enfant qui prouve que l’amour qu’ils ont partagé était sincère. D’ailleurs, les deux ex ont décidé de rester en bons termes pour le bien de leur fille.

Ainsi, leur amour ne s’est pas éteinte, il vit à travers Nina. Pour rappel, il s’agit du second divorce d’Adriana. En effet, mariée à Christian Karembeu en 1998, elle a décidé de le quitter en 2011. D’ailleurs, à l’époque, elle avait confié qu’il s’agissait d’une rupture très difficile.