La chaîne de France 2 détient des records d’audience grâce à plusieurs programmes intéressants y compris l’émission Affaire conclue. Et pour cause : l’émission est étudiée avec soin et Sophie Davant, la présentatrice s’évertue de donner le maximum de sorte à atteindre les objectifs de

Cette émission de vente aux enchères dispose de plusieurs commissaire-priseurs. L’un d’être eux et peut-être le plus célèbre de l’émission est Harold Hessel.

Un évènement marquant


Il existe plusieurs faits qui peuvent marquer une personne à vie dans la vie quotidienne comme dans la vie professionnelle. Harold Hessel raconte avoir été marqué par certaines situations pendant l’émission. Dans la majorité des cas, les vendeurs mettent en vente un objet afin de se délester d’un souvenir devenu trop lourd à porter.

Le fait qui a le plus ému le commissaire-priseur est la vente d’une relique par une femme juive. La vieille dame a emmené deux candélabres en bronze doré dans l’émission. Il s’agit de chandeliers à plusieurs branches qui renferment une histoire poignante. « C’étaient les seules reliques de la maison de ses grands-parents, qui avait été pillée pendant la guerre », a révélé Harold Hessel.

Un expert dans l’émission Affaire Conclue


Harold Hessel s’amuse autant que possible avec Sophie Davant sur le plateau d’Affaire conclue. Les deux collègues partagent souvent des moments de fou rires pendant le tournage. Ces instants de détente sont passagers pour le commissaire-priseur qui est conscient de son rôle d’expert dans le programme. En bon professionnel, il n’hésite pas de partager ses passions aux téléspectateurs.

“En tant que commissaire-priseur, j’ai eu une formation complète” annonce-t-il lors d’un entretien avec Télé 7 jours. Le mobilier et les arts décoratifs sont les grands centres d’intérêt de Harold Hessel. Et pourtant, il s’intéresse aussi à plusieurs domaines artistiques : de l’art africain aux œuvres contemporaines, en passant par les estampes japonaises ou les miniatures persanes.