Dans Affaire conclue prime inédit le mardi 10 janvier dernier, Sophie Davant présente des objets iconiques du XXe siècle. Dans ce sens, les fans de cette époque ont certainement apprécié ce prime spécialement dédié au XXe siècle sur France 2. En même temps, la séduisante animatrice évoque également se ressenti par rapport à cet épisode spécial sur son fil Instagram.

Affaire conclue prime inédit


En effet, Sophie Davant se retrouve à la présentation de cette émission phare de France 2 depuis 2017.

Dans ce sens, des personnes viennent sur le plateau avec un objet déniché de leur grenier face aux experts et aux acheteurs.
Dernièrement, Affaire conclue prime inédit le mardi 10 janvier dernier nous ramène au cœur du XXe siècle, entre 1900 et 1990.

Notamment, nous retrouvons des objets iconiques issus des années 1900 à 1990 sur un plateau présentant les décors de l’époque.
Apparemment, Harold Hessel, commissaire-priseur phare de l’émission affirme que cette époque peut se rattacher à nos parents et grands-parents.

Les objets du XXe siècle présentés par Sophie Davant


En effet, nous retrouvons parmi les objets présentés dans Affaire conclue prime inédit l’un des premiers réfrigérateurs commercialisés dans les années 1950.

En même temps, une carte Pokémon première édition fait également partie des objets que les téléspectateurs pourront (re)découvrir.
Dans ce sens, Harold Hessel confie avoir un peu de mal à trouver des détails intéressants à évoquer par rapport à cette époque.

Cependant, actuellement il existe un marché pour les objets issus de cette époque et en tant que commissaire-priseur il doit s’informer.
Par ailleurs, la robe portée par Edith Piaf lors de ses représentations à l’Olympia en 1957 représente la pièce maitresse de ce prime spécial XXe siècle.

Les confidences de l’animatrice


En effet, Sophie Davant ne manque pas de parler de ce prime inédit d’Affaire conclue dans le cadre d’une conférence de presse.

Dans ce sens, l’animatrice évoque un des moments forts, quand le vendeur de la robe d’Edith Piaf devait s’en séparer.
Apparemment, le monsieur qui est un vrai collectionneur des pièces d’Edith Piaf se sentait ému face à cette séparation.

En même temps, Sophie Davant ressent également des coups de cœur pour certains objets présentés dans son émission sur France 2.
Par conséquent, elle décide de contacter l’acheteur pour leur demander de lui revendre l’objet en question au même prix.