Depuis ses débuts à la télé, Sophie Davant a pu conquérir les téléspectateurs avec son sourire, son style et surtout sa joie de vivre. Mais il y a quelques années, la direction de France 2 lui a donné les règnes de son programme « Affaire conclue ». Une émission dont les audiences sont au sommet à chaque épisode.

Une émission au sommet des audiences


Mais si pendant le confinement plusieurs émissions traversaient des moments difficiles, ce n’était vraiment pas le cas de Affaire conclue. En effet, pendant cette période difficile, le programme a gagné de nouveaux publics. Mais il y a quelques jours, le public a fait face un évènement très rare dans l’émission. Sophie Davant n’a pas donné le pass à l’une des vendeuses du programme.

La cause était en même temps triste et surprenant. En effet, Josette est venue participer à Affaire conclue pour vendre une vieille lampe signée Emile Gallé. Elle avait indiqué qu’elle avait trouvé l’objet dans le grenier de sa maison à la campagne. Avec un tel objet de valeur, elle était convaincue qu’elle gagnerait une belle somme pour se payer un voyage avec son mari. Aussi, la retraitée avait déjà pensé offrir une partie des gains à ses petits-enfants. Mais malheureusement, ce fut le choc quand le verdict d’Elsa Joly-Malhomme, l’experte de l’émission est tombé. La lampe de la vieille dame est une fausse.

Un accès à la salle de vente d’Affaire conclue refuser


L’experte de Affaire conclue avait indiqué : « Ce n’est pas un vrai Gallé. On le voit dans la qualité. Là, il y a même un petit passage qui a été fait pour un fil, tout est entièrement moderne et surtout c’est un petit peu plus grave que ça, c’est que là, sous le nom il y avait quelque chose. Sous la signature, il y avait la mention TIP parce qu’on a le droit de vendre une copie c’est autorisé, mais il faut laisser le mot TIP ».

Par la suite, elle a ajouté : « Et là, il a été meulé voilà. Donc on ne peut pas vendre un vase où ne figure pas cette mention qui indique clairement que c’est une copie ». Face à la situation, Josette a essayé de faire bonne figure devant Sophie Davant malgré le choc. Ainsi, elle a déclaré : « Ça ne fait rien, je serais venue pour vous ! ».