Chaque détail concernant l’affaire de Delphine Jubillar, nous fait penser que l’affaire avance et va s’éclaircir prochainement. Malheureusement, plus le temps passe, plus les enquêteurs ont du mal à gérer cette affaire malgré ses petits indices en leur possession. Mais, les scientifiques donnent leurs analyses d’une haute importance récemment, est-ce le moment de tout clarifier ?

Ça fait un an déjà que l’affaire de Delphine occupe une attention globale, cette nouvelle va-t-elle remettre en question l’affaire ?


Il ne reste plus que deux mois et l’affaire de Delphine Jubillar va compter un an où elle a disparue complètement sans laisser de traces. Ça s’est passé pendant le deuxième confinement. Quant à ses proches, sa famille, ou même ses enfants, c’est la situation pire et insupportable. En plus, les recherches ne rapportent rien du tout sur l’affaire.

 

View this post on Instagram

 

Une publication partagée par LCI (@lciofficiel)

C’est en raison de cela que les enquêteurs organisent un genre d’appel à témoins sur la toile. L’essentiel est de savoir, si ça se passe pour le mieux pour attendre impatiemment. On peut dire que depuis un certain temps, l’époux de Delphine Jubillar, Cédric Jubillar est dans le viseur de la justice. Mais son avocat se défile sur les télévisions et compatit le manque de preuves contre Cédric. Mais pourquoi il est encore en prison et privé de Louis et Elyah ?

L’absence de sa femme lui fait réagir


Pendant que Cédric remarque que son épouse était absente, tout de suite, il a appelé les policiers. Vue l’heure, il est inquiet en décidant de sonner l’alarme. Mais par malheur pour lui, des petits détails ont attiré les enquêteurs. Comme pourquoi il y a la machine qui marche encore même s’il n’y a plus de choses à régler ? En voyant la maison, les experts croient que l’époux de Delphine ne pourrait plus s’en occuper. En mi-octobre, Cédric n’arrive toujours pas à tout avouer. Mais les policiers annoncent qu’ils ont quelques indices graves et concordants », mais pour le moment, ça reste confidentiel et la presse n’a jamais eu reçu.

En tout cas, Les scientifiques sont bien formels. Suite de son analyse a part de l’analyse de la housse de son matelas, un des enquêteurs exigent de faire à nouveau une analyse de l’eau de la salle de bain qui pourrait y avoir des traces de sang dans le tuyauterie. La famille se plaint contre l’pouce de Delphine Jubillar. Une affaire à suivre…