En janvier 2003, Estelle Mouzin un petite fille de 9 ans s’est perdue entre son école et la route qui mène chez elle. Sa mère Suzanne en fait part de suite aux forces de l’ordre qui ouvre une enquête.

17 ans plus tard, la famille de la petite fille ne sait pas encore ce qui est réellement arrivée à leur proche . D’ailleurs, l’affaire ne cesse pas de changer de tournure à cause des différents témoignages.

Trop de zone d’ombre dans l’affaire !


Eric Mouzin le père d’Estelle et Suzanne sa mère étaient en instance de divorce lors des tragiques événements de janvier 2003. Les deux parents n’ont pas pu jusqu’a présent trouver de réponses à plusieurs questions concernant la perte de leur fille unique. Eric Mouzin affirme d’ailleurs jusqu’à présent à quel point cette affaire lui fait mal. Les incertitudes sur la situation de l’enfant sont des tortures.

Même en étant séparé, les parents d’Estelle Mouzon ont lutté ensemble pour que justice soit faite à leur fille. Grâce à leur ténacité, l’affaire Estelle Mouzin fait partie des affaires d’enlèvement d’enfants les plus médiatisés en France. A chaque criminel trouvé, les avocats des anciens époux demandent toujours pour qu’ un rapprochement avec leur dossier se fasse. C’est de cette manière que le piste le tueur en série Michel Fourniret fut ouvert dans le dossier.

D’autres témoignages de Monique Olivier


Monique Olivier est l’ex-femme du tueur en série Michel Fourniret. Selon BFMTV, elle a été encore une fois entendue par les juges d’instruction dans le cadre de l’affaire Estelle Mouzin le vendredi 21 août dernier. Selon elle, son ancien mari a quitté leur maison en Belgique afin de se rendre à l’école de la fillette le matin du jour de son enlèvement. Il l’a ainsi enlevé, séquestré et violé dans le domicile de sa sœur dans la commune de Ville-sur-Lumes avant de la tuer quelques jours plus tard.

Il est à noter que Monique Olivier a déjà grillé l’alibi de Michel Fourniret. Elle a affirmé à la justice que le fameux coup de fil c’était elle qui l’a passé contrairement à ce que son ancien mari affirmait. L’important pour la famille de la victime actuellement serait de pouvoir comprendre et dans le pire des cas trouver la dépouille de la petite fille. « Il reste encore des investigations à mener, il faut découvrir où est le corps d’Estelle Mouzin et interroger Michel Fourniret », a expliqué maître Delgenes.