L’histoire de couple de Loana et Fred Chauvin a défié les chroniques depuis quelques semaines. L’ancienne star de téléréalité accuse son ex compagnon de violence conjugale. Elle a par ailleurs partagé plusieurs photos d’elle le corps et le visage plein d’ecchymoses et de bleus.

En parallèle, le père de famille annonce à qui veut l’entendre sa version des faits. Il affirme qu’il n’a posé les mains sur Loana qu’en mois de février dernier. Il a aussi clamé haut que Loana est prête à se mutiler lorsqu’elle ne perçoit pas ses doses de drogues

Une descente aux enfers


Le feuilleton de Loana et Fred prend un nouveau tournure lorsque la jeune femme est admise en soin intensif. Ancienne star de téléréalité, Loana n’a jamais supporté le poids de la célébrité. D’ailleurs, elle n’a jamais assimilé l’humiliation après avoir subi quelques revers sur le plan professionnel.

L’ex compagne de Fred Chauvin s’est réfugié dans plusieurs addictions pour cacher son mal être. Donc, elle a sombré entre la prise de substance illicite et l’alcool. Rien qu’à voir ses photos prises lors de ses sorties ou partagées sur son compte Instagram, on constate qu’elle va mal. Son image n’a plus rien en commun avec la Loana qu’on connait d’avant.

Sa mère sort du silence


Violette la mère de Loana a enfin décidé de se prononcer concernant l’état de santé de sa fille. Avant que cette dernière passe entre la vie et la mort, sa mère s’est toujours refusée de donner son avis sur la vie de sa fille. Depuis que Loana se trouve en soin intensif, Violette affirme que sa fille présente des bleus même dans des endroits de son corps où elle ne peut certainement pas atteindre.

A son avis, Fred a battu sa fille au point de laisser des ecchymoses et des bleus partout. Elle a poussé ses accusations un peu plus loin en affirmant que son gendre d’antan est un dealer qui se drogue aussi au besoin. Donc, le toxicomane c’est Fred mais pas du tout Loana. D’ailleurs, Violette demande pour que justice soit faite pour sa fille en réanimation depuis quelques jours. Fred quant à lui insiste sur son innocence.