Il y a quelques jours, une nouvelle a eu l’effet d’une bombe dans le monde médiatique. En effet, elle visait directement un grand homme de ce secteur, Olivier Duhamel.

Olivier Duhamel, un politologue de renom


Côté professionnelle, Olivier Duhamel s’est fait une place et un nom qui est politologue de renom. Mais plus les années passent, plus il est devenu un professeur émérite de la prestigieuse Science Po.

Côté personnel, il semblerait que le grand politologue soit un véritable bourreau. D’ailleurs, il en a fait des victimes comme le frère de Camille Kouchner.

En effet, suite à son mariage avec la mère de Camille Kouchner, Olivier Duhamel a fait subir le plus horrible au frère jumeau du juriste. Le politologue a abusé ce dernier de manière régulière pendant plusieurs années jusqu’au jour où il décide de quitter le domicile familial.

Ainsi, une fois adultes, Camille Kouchner et son frère ont évité la maison familiale afin d’éviter que leurs enfants subissent la même horreur.

Mais ce n’est pas tout ! Le pire dans toute l’histoire c’est qu’Olivier Duhamel ne se cachait pas de ce qu’il faisait subir à son beau-fils. D’ailleurs, plusieurs personnes étaient au courant de ce que l’adolescent a subi.

La mère de Camille Kouchner a essayé d’enterrer l’affaire


Alors depuis l’annonce du livre écrit par Camille Kouchner, mais surtout la révélation de son contenu, plusieurs personnes sont sorties de leur silence. Ainsi, on s’en rend compte qu’Olivier Duhamel avait profité de sa liberté totale durant plusieurs années.

Pour preuve, les confidences de Camille Kouchner sur la réaction de sa mère quand elle a appris ce que son fils avait subi depuis des années par son propre mari.

En effet, elle a minimisé les faits en indiquant à Camille Kouchner que ce n’était que des simples fellations et qu’il n’était jamais question de pénétration. En réalité, elle avançait cela sous prétexte que c’était moins grave que ce que sa fille avait révélé. Pour sa part, Camille Kouchner n’est pas prêt d’oublier cette discussion avec sa mère !