L’affaire PPDA vient de connaitre une nouvelle tournure. En effet, une autre jeune femme vient de porter plainte contre le journaliste pour abus sexuel. Toutefois, les faits se sont passés en 1988 quand l’accusatrice était encore mineure.

Affaire PPDA, une plainte de plus


PPDA a été victime de plusieurs plaintes à son encontre pour abus sexuel. En effet, il n’y a pas que Florence Porcel qui lui reproche des choses. Toutefois, les histoires se repentent et se ressemblent toutes. Mais très récemment, une autre femme vient de porter plainte contre le journaliste. Effectivement, elle a pris un nom d’emprunt afin de garder son anonymat. Ainsi, elle avait raconté une histoire qui fait froid dans le dos. Selon son récit, elle avait fait connaissance avec PPDA en 1988. Elle était l’une de ses plus grandes fans. Par conséquent, la jeune femme a tout fait pour le rencontrer. À cette époque, elle n’avait que 16 ans.

Cette femme, appeler Caroline par discrétion, explique être restée un long moment avec PPDA avant qu’il ne devient agressif. L’ex-mari de Claire Chazal aurait même posé de questions indiscrètes sur la vie privée de la jeune fille. Par la suite, il est devenu carrément violent. « Il devient tyrannique. Il se rapproche, il essaye de m’embrasser à plusieurs reprises. Je tente un peu de le repousser, mais je suis tétanisée », confie-t-elle. Bien évidemment, elle va même plus loin. Apparemment, elle lui a avoué n’avoir jamais connu aucun homme dans sa vie. Une information qui l’a excité encore plus et l’incite à passer à l’acte. D’ailleurs, il a été déçu de ne pas avoir trouvé l’hymen intact.

Un nouveau dossier qui risque de jaser


Ce n’est pas la première fois que Caroline relate cette histoire. En effet, depuis 1988, elle avait déjà servi ce récit aux journalistes de 20 Minutes. Même s’il n’a jamais été condamné suite aux multiples plaintes, PPDA vient d’avoir droit à un nouveau dossier. Or ses conseils juridiques ont une idée arrêtée sur ce sujet. Ainsi, l’avocate du journaliste a donné sa réaction après cette nouvelle accusation. De son côté Patrick Poivre d’Arvor clame toujours et encore son innocence dans cette affaire.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Yahoo Pop (@yahoopopfr)

« Je crois que plus personne ne peut ignorer la position constante de Patrick Poivre d’Arvor à l’égard de ces accusations. Tout le monde sait déjà l’issue judiciaire de la procédure engagée à son encontre » avait déclaré cette avocate. Effectivement, c’est une manière simple de confirmer qu’aucun juge ne sera en mesure de condamner cet ancien journaliste de TF1. De plus pour des faits qu’il n’aurait pas commis et en cas de culpabilité, il y a déjà prescription. Seul un juge aura la décision finale, et surtout le verdict dans cette affaire de PPDA.