Ce mercredi, Brigitte Bardot fait le buzz contre un mouvement qui la révolte ! L’ardente protectrice des droits des animaux partage un communiqué contre l’Aïd-el-Kebir ! Brigitte Bardot est vent debout contre la cérémonie la plus significative de l’année pour les musulmans, qui clôture le pèlerinage à La Mecque. Découvrez les détails !

En effet, c’est l’Aïd-el-Kébir qui vient conclure le pèlerinage à La Mecque tous les ans. Dans le cadre cette « fête du sacrifice », les pratiquant sacrifient un animal – une chèvre ou un mouton – en honorant un rite religieux précis. Mais comme l’informe Var Matin, cette coutume engendre la colère de Brigitte Bardot.

La “fête des sacrifices“ des musulmans en France


Le massacre sans vertige est prohibé en France. Toutefois, une exception est octroyée pour autoriser les musulmans à célébrer l’Aïd avec la contrainte de se rendre dans des abattoirs reconnus. En revanche, leur quantité est loin d’être suffisante et de multiples musulmans transgressent la loi.

D’après la défenseure fanatique : “Si les musulmans en France nous imposent leurs traditions archaïques auxquelles nos gouvernements se soumettent sans que personne ne réagisse, alors où allons-nous? Où est la laïcité tant prônée par nos dirigeants dans tout ce sang versé au nom d’une religion?”.

Brigitte Bardot dénonce les pratiques sacrificielles des animaux


Le 31 juillet, l’ex-actrice tropézienne a publié un courrier sur Twitter, dans le cadre des célébrations de l’Aïd-el-Kebir : “Des milliers de moutons seront égorgés. Réagissez, je vous en supplie“. Elle accuse les coutumes sacrificielles relatives à l’Aïd-el-Kebir.

Elle aborde “Cette immonde fête religieuse qui, comme tous les ans depuis des années, sacrifiera rituellement, sauvagement, cruellement, sans étourdissement préalable, des centaines de milliers de moutons qui, après une longue et douloureuse agonie, perdront conscience, étouffés par le sang qui coulera à flots de leur gorge ouverte. “