Des millions de Français négligent cette aide Caf depuis plusieurs années et que tout le monde peut le réclamer. Dans ce sens, vous n’avez même pas besoin de prouver vos revenus pour bénéficier de cette aide sociale. En même temps, le gouvernement français consacre près de 32 % de son PIB pour les dépenses publiques et sociales.

Aide Caf pour les citoyens français


En effet, une étude de l’OCDE rapporte que la France consacre la majorité de ses dépenses sociales aux pensions de retraite.

En même temps, les pensions de réversion et le système de santé représente également une dépense importante pour le gouvernement français.
Et pourtant, la majorité des Français oublient de demander leur aide Caf qui leur revient de droit malgré la situation actuelle.

Apparemment, la plateforme Mes-Allocs rapporte plus de 10 milliards d’euros comptés dans les caisses comme les bénéficiaires ne les réclament pas.
Par ailleurs, cet argent pourrait être utilisé pour les aides au logement, le revenu de solidarité active ou la prime d’activité.

Le revenu de solidarité active


En effet, les chercheurs déclarent qu’un bon nombre de familles ne demandent pas le Revenu de Solidarité Active à la CAF.

Dans ce sens, la DREES se base sur les données en 2018 pour affirmer que 600 000 foyers ne réclament pas leur part.
Apparemment, ce dû destiné aux personnes à faibles revenus et aux chômeurs entraîne 750 millions d’euros dans les caisses.

Notamment, la Cour des comptes demande une amélioration des outils pour facilités le versement du revenu de solidarité active.
En d’autres termes, par le biais de la téléprocédure, des simulations et de l’automatisation de la déclaration trimestrielle.

Une aide que des millions de Français ne réclament pas


En effet, la prime d’activité fait partie des allocations que la majorité des français négligent depuis de nombreuses années.

Dans ce sens, cette aide Caf concerne les personnes qui travaillent et qui ont une source de revenu modeste.
Apparemment, elle vise à encourager l’activité professionnelle tout en représentant un soutien pour le pouvoir d’achat face à cette hausse des prix.

Notamment, le montant de cette prestation sociale mise en place depuis 2015 dépend des ressources des membres de la famille.
Par ailleurs, cette aide sociale concerne ceux qui ont 18 ans ou plus avec une nationalité française.