Le gouvernement mené par Élisabeth Borne a confirmé la mise en place d’une nouvelle aide carburant 2023. Les bénéficiaires peuvent réclamer leur indemnité en ligne dès la mi-janvier. On vous dévoile tout de A à Z les informations concernant ce nouveau dispositif.

Aide carburant 2023, les premières démarches à suivre


Supprimée depuis le 31 décembre 2022, la remise de 10 centimes d’euros sur les carburants a laissé place à une nouvelle aide. Il s’agit d’une nouvelle aide carburant de 100 euros destinés aux ménages les plus modestes qui ont besoin de leur véhicule pour se rendre au travail. En d’autres termes, cette nouvelle aide carburant 2023 sera destinée pour ceux qui figurent dans les cinq premiers déciles.

Pour bénéficier de cette aide, les ayant droits devront remplir un formulaire sur le site des impôts dès le 16 janvier 2023. Ils devront également fournir leur numéro fiscal, leur numéro de plaque d’immatriculation et du numéro de carte grise.  Une attestation sur l’honneur stipulant qu’ils utilisent leur véhicule pour aller travailler leur seront également demandé.

Qui sont les bénéficiaires de cette indemnité de la part du gouvernement?


L’aide carburant 2023 touche 50 % des ménages les plus modestes. Actuellement, ils sont environ 10 millions de personnes. Ce chiffre inclut les conducteurs des deux roues, les travailleurs indépendants et les fonctionnaires. Les véhicules électriques et hybrides seront également concernés.

À noter que cette nouvelle aide carburant concerne chaque personne qui a besoin de son véhicule pour se rendre sur son lieu de travail. Par exemple, un couple modeste va pouvoir bénéficier de 200 euros, c’est-à-dire 100 euros chacun.

Cependant, il faudra se munir d’un justificatif de revenu fiscal de référence de moins de 14 700 euros pour l’année 2021.

De plus, le gouvernement a mis en place les limites de revenus pour spécifier les bénéficiaires. En effet, pour une seule personne, ce serait moins de 1 314 euros nets par mois. Inférieur ou égal à 3 285 euros nets par mois pour une personne seule avec deux enfants.

Pour ceux qui sont en couple avec un enfant, la limite est de 3 285 euros nets par mois. Moins 3 941 euros nets par mois pour un couple avec deux enfants
et moins de 5 255 euros nets par mois pour un couple ayant trois enfants.