Il y a quelques jours, l’Etat dont l’Assemblée nationale a décidé d’offrir une aide financière pour les utilisateurs du chauffage au bois. Ainsi, une enveloppe à hauteur de 230 millions d’euros a été réservée à près de 2,6 millions de ménages utilisant cette technique pour se chauffer.

Aide de l’Etat, ouverture du guichet prévu pour le 22 Décembre

Dans le Parisien, Gabriel Attal a expliqué que le guichet pour le versement du soutien financier destiné aux utilisateurs du chauffage en bois ouvrir le 22 Décembre prochain. Ainsi, il suffira de se connecter sur le site chequeenergie.gouv.fr. Puis, il faudra y inscrire votre numéro de télédéclarant ainsi que votre facture.

Pour ce qui est des bénéficiaires, cette aide concerne surtout les Français dont le revenu mensuel est à hauteur de 2260 euros pour une personne seule. Pour un couple ayant deux enfants à charge, ce dernier doit être au maximum de 4750 euros. Selon Gabriel Attal, l’aide ira de 50 euros à 200 euros.

Avantages de l’utilisation du chauffage au bois de bûche

Il faut savoir que le chauffage au bois de bûche est beaucoup plus économique. De plus, c’est le combustible le moins cher sur le marché. D’ailleurs, le prix d’une bûche par kilowattheure tourne aux alentours de 0,038 euro. Cependant, le coût peut être différent en fonction des essences ainsi que du degré d’humidité du bois. C’est pourquoi il existe des tarifs aux environs de 0,0880 euro au kWh.

En fait, il faudra s’informer sur le coût réglementé de l’électricité chez EDF. En général, ce dernier est à hauteur de 0,174 euros par kWh. Par ailleurs, le bois de bûche est un produit durable et renouvelable. En outre, l’exploitation du bois permet le bon entretien des forêts.

Aide attribuée pour l’installation d’un chauffage économique

Si vous souhaitez installer un chauffage plus économique, sachez que vous avez la possibilité de demander une aide financière à l’Etat Français pour financer les travaux. Il s’agit du dispositif « MaPrimeRénov’ ». Grâce à ce dernier, l’Etat peut subventionner entre 90 à 40% du devis. Cependant, pour cela, il est obligatoire que les travaux en question optimisent la consommation énergétique du foyer.

L’objectif est d’atteindre l’étiquette B ou A, de sorte à bénéficier d’un bonus qui est celui du bâtiment basse consommation de MaPrimeRénov’. D’ailleurs, ce bonus peut aller jusqu’à 1500 euros.

A part ce dispositif, il y a également les Certificats d’Economie d’Energie aussi connus sous la dénomination d’Eco-prêt à taux zéro.