Alain Delon confronté à un grave AVC qui aurait pu lui être fatal a retrouvé la joie de vivre grâce à l’arrivée au monde de son petit-fils survenu le 15 février dernier, fils de sa fille Anouchka. Actuellement, il est en convalescence dans son immense demeure de Douchy située dans le Loiret.

Accompagné nuit et jour par une équipe médicale, aux dernières nouvelles, l’acteur aurait encore beaucoup de difficultés à communiquer, mais également à se déplacer.

« Une situation de dépendance qu’il aurait du mal à accepter, au point de devenir totalement solitaire », selon le magazine people Public. D’autant plus que l’heureux papa de trois enfants a récemment fait une annonce qui a fait couler beaucoup d’encres.

« Mon père a fait un accident cardio-vasculaire et une légère hémorragie cérébrale. Il a été opéré à l’hôpital la Pitié Salpêtrière, où il est resté trois semaines en soins intensifs. Toute la famille s’est relayée à son chevet, mon frère, ma sœur et ma mère Nathalie », avait indiqué l’été dernier Anthony Delon, l’aîné de ses enfants, à l’AFP.

Toutefois, le père de famille s’est attiré les foudres de ses deux fils, en nommant comme exécutrice testamentaire sa fille Anouchka avec une confiance aveugle et qui a toujours été « sa préférée » et il ne s’en est jamais caché.

« Une décision qui a profondément mis en rage ses deux fils Anthony et Alain-Fabien, ce dernier a même lâché que ses parents étaient ses pires ennemis », a rapporté le magazine people Ici Paris. Notant que les deux frères ont toujours eu des rapports tendus avec leur père.

« Ce sera elle et personne d’autre, même si elle n’aime pas trop qu’on en parle. Si je ne le faisais pas, ce serait un déchirement, une guerre entre eux, j’en suis sûr », affirme Alain Delon.