Alain Delon s’apprête à faire un voyage en enfer. Notamment, le célèbre acteur veut se rendre en Ukraine. Des risques qu’il est prêt à prendre malgré la situation de ce pays ainsi que de son état de santé.

Alain Delon, un voyage en enfer


Depuis quelques années, Alain Delon vit avec les séquelles de son double AVC qui ont failli l’emporter. Mais actuellement, il s’affiche de nouveau à la Une d’un magazine people. Cette fois, l’article ne relaie pas ses problèmes de santé ni de sa carrière.

En effet, selon la publication, Alain Delon aurait décidé de se rendre en Ukraine. L’homme de 86 ans a pris la décision de partir pour Kiev, la capitale ukrainienne. Comme nous le savons tous, ce pays est victime de l’agression et de l’attaque de la Russie pendant quelques mois déjà.

Alain Delon n’en reviendra peut-être pas


Le 8 juillet dernier, Alain Delon reçoit une invitation du président ukrainien Volodymyr Zelensky par l’intermédiaire de l’ambassadeur d’Ukraine en France, Vadym Omelchenko.

Cependant, son voyage risque d’être compliqué puisque depuis l’invasion Russe dans ce pays, l’espace aérien ukrainien est fermé. De ce fait, pour rejoindre la capitale, Alain Delon devrait prendre la route au milieu du chaos. Mais le plus inquiétant est que l’état de santé du père de trois enfants est encore fragile.

Des problèmes de santé préoccupants


Comme nous l’avons précisé ci-dessous, Alain Delon s’apprête à faire son voyage en enfer en se rendant en Ukraine. D’autant plus qu’il n’est pas tout à fait remis de ses deux accidents vasculaires cérébraux survenus il y a trois ans environ.

Selon la publication de France Dimanche, le monstre sacré du cinéma prend des risques inconsidérés en se rendant dans ce pays qui est en guerre depuis quelques mois.

D’ailleurs, la situation dans les hôpitaux ukrainiens ne joue pas à sa faveur dans les pires des cas. En effet, les établissements médicaux dans la capitale de l’Ukraine sont submergés face aux nombres de blessés qui ne cessent de s’accroître.

En envisageant le pire, dans le cas où le père d’Anouchka serait de nouveau victime d’AVC, cela pourrait lui être fatal. Cela en raison des capacités d’accueil dans les hôpitaux limités.