Le Grand Prix de Monaco fait partie de l’évènement de l’année à Monaco, pourtant Albert de Monaco énerve Charlène de Monaco. Les tensions sont palpables entre la princesse et la mère du premier fils d’Albert de Monaco. Pourtant ce dernier autorise Nicole Coste et son fils à assister à l’évènement, sans croiser Charlène.

Nicole Coste, une intrusion mal vue par Charlène de Monaco


Le magazine Gala n’a pas oublié de noter la présence de Nicole Coste au Grand Prix de Monaco. Elle se faisait discrète bien que sa présence ne passe pas inaperçue. De plus, sur le Rocher, connu pour être le territoire de sa rivale, Nicole Coste marche sur le fil du rasoir à chaque fois qu’elle se présente.

La rivalité est toutefois compréhensible, comme les histoires d’amour antérieures du prince Albert de Monaco sont compliquées. Sur sa page Instagram, Nicole Coste a dévoilé ses photos lors de l’évènement, en compagnie de ses trois enfants.

Albert de Monaco énerve Charlène de Monaco


Le Grand Prix de Monaco nécessite une accréditation avant de pouvoir y assister. C’est le rendez-vous sportif de Monaco, avec des courses de Formule 1. Toutes les têtes célèbres s’y retrouvent, de tous les domaines, et même, on y retrouve des footballeurs et bien d’autres.

Albert de Monaco a donné son accréditation pour permettre à Nicole Coste d’assister et cela risque de déplaire à Charlène de Monaco. Maintenant que Charlène de Monaco est de retour, les agissements de Nicole Coste sont passés au peigne fin.

Nicole Coste, au cœur de tous les évènements


Il y a quelques jours, c’était le Festival de Cannes qui faisait beaucoup de bruits. Le rendez-vous des stars de cinémas, producteurs, artistes et bien d’autres. Toutes les personnalités défilent sur le grand tapis rouge avec des tenues aussi incroyables les unes que les autres. Nicole Coste ne manque pas de faire remarquer sa présence avec une robe magnifique jaune.

De nouveau brune, l’ancienne styliste a assisté au dîner de l’amfAR. Le magazine Gala se demande si elle sera conviée au Bal de La Croix rouge monégasque comme l’année dernière. A un détail près, Charlène de Monaco était souffrante, dans un autre pays.