Alors que son épouse était soignée en Afrique du Sud, le Prince Albert de Monaco perd la tête face à l’actrice Sharon Stone. De plus, des rumeurs se sont lancées sur une relation entre eux. Actuellement, ce gros coup de cœur s’est transformé en déception.

Albert de Monaco et Sharon Stone s’embrouillent à cause d’une histoire QI

L’année dernière, Charlène de Monaco est coincée en Afrique du Sud, son pays natal. Cette longue absence résultait des multiples hospitalisations liées à l’ORL. À ce même moment, Albert de Monaco aurait éprouvé un gros coup de foudre pour Sharon Stone. D’ailleurs, des rumeurs ont circulé sur leur présumée romance.

Présentement, la situation s’est inversée. Le gros mensonge de l’actrice américaine concernant ses quotients intellectuels aurait provoqué une grosse déception pour le prince souverain de Monaco . D’après le magazine « Voici », plusieurs célébrités, dont Sharon Stone, se laissent tenter par les mensonges concernant leurs facultés intellectuelles. D’ailleurs, cette étonnante histoire de QI intéressait particulièrement l’hebdomadaire, de plus celle de la supposée rivale de Charlène de Monaco. Bref, l’actrice a mystifié sur son QI afin d’émouvoir et tapé dans l’œil de ses aspirants.

Le mensonge sur ses facultés intellectuelles

À chacun de ses interviews, le résultat du quotient intellectuel de Sharon Stone différait, parfois 148, tantôt 154, dès fois 159. Ainsi, elle a menti sur son degré d’intelligence afin de faire bonne figure.

Après plusieurs années de mensonges et de dissimulation de la réalité, l’actrice sexagénaire de Basic Instinct s’est enfin résignée à révéler la vérité. Cette information est rapportée par le magazine « Voici ». Toutefois, tenter une invention de ce genre faisait preuve d’une grande ingéniosité.

La complicité d’Albert de Monaco et Sharon Stone

L’année dernière, la présumée idylle entre Albert de Monaco et Sharon Stone aurait bouleversée Charlène de Monaco. D’où la provocation de sa jalousie. En effet, le magazine « France Dimanche » et « Das neue » divulguaient le rapprochement entre le père des héritiers du trône monégasque et l’actrice américaine.

Du haut de ses 63 ans, idem pour le prince souverain monégasque, l’ancienne mannequin entretenait une apparence de rêve et un trait de caractère bien à elle. De ce fait, elle aurait tout entrepris afin de séduire un homme comme le Prince Albert II.