Les affirmations d’une ex-compagne présentées comme une provocation envers Charlène encore fragilisée par sa maladie rend Albert de Monaco exaspéré. Dans ce sens, cette bombe italienne livre des confidences concernant sa relation avec le prince souverain de Monaco dans le passé. En même temps, actuellement la première dame se retrouve sur la bonne voie de la guérison suite à son traitement.

Une bombe italienne s’en prend à Charlène fragilisée


En effet, il s’agit de Simona Tagli une ancienne présentatrice à la télé italienne qui dirige un salon de coiffure.
Dans ce sens, cette ex-compagne rend Albert de Monaco exaspéré en livrant des confidences sur leur relation dans le passé.

En même temps, cette bombe italienne profite de l’absence de la première dame de Monaco pour lancer cette provocation.
Apparemment, elle partage un message sur les réseaux sociaux pour le jour de la Saint-Valentin pour titiller sa jalousie.

Notamment, elle n’hésite pas à déballer par rapport à son histoire d’amour avec le papa de Jacques et Gabriella à l’époque.

La provocation de cette bombe italienne


En effet, pour souhaiter une bonne Saint-Valentin à sa communauté virtuelle Simona Tagli partage un « souvenir d’une rencontre magique ».
Dans ce sens, la bombe italienne publie une photo prise d’elle en compagnie du prince Albert de Monaco à l’époque.

De plus, dans le cadre d’une interview avec Bild elle n’hésite pas à livre des confidences sur l’intimité du prince.
Notamment, cette ancienne compagne va jusqu’à confier que l’époux de Charlène de Monaco aime passionnément sa féminité et son sex-appeal.

Apparemment, cette ancienne présentatrice à la télé tente de blesser la première dame fragilisée par le biais de ces révélations.

Albert de Monaco exaspéré


En même temps, la bombe italienne affirme que la princesse Charlène de Monaco en Afrique du Sud abandonne ses enfants.

Dans ce sens, à cette époque l’état de santé de la première dame ne lui permet pas de prendre l’avion.
Cependant, Simona Tagli soutient qu’en tant que mère elle doit toujours retrouver un moyen pour se rapprocher de ses enfants.

Par conséquent, le prince souverain Albert de Monaco exaspéré prend la décision de bannir ces anciennes compagnes du Rocher définitivement.
Apparemment, le magazine Neue Post rapporte que le papa des jumeaux veut protéger son épouse des piques de ses ex.