Les efforts du prince Albert pour encourager Charlène de Monaco face à cette épreuve qu’elle traverse ne semblent pas efficaces. En effet, plus le temps passe, plus l’état de son épouse souffrante de fatigue générale semble empirer un peu plus. Mais encore, leur mariage pourrait subir le même sort que celui de la princesse Grace compte tenu de la situation actuelle.

Le prince Albert de Monaco et Charlène de Monaco en crise


En effet, cette longue absence de la princesse Charlène de Monaco pour une raison un peu douteuse crée des hypothèses.
De plus, cette confidentialité trop stricte sur l’endroit où la princesse suivrait son traitement ne fait qu’amplifier les doutes.

Par conséquent, l’histoire du divorce du couple princier revient sur le fil d’actualités comme principale raison de cet isolement.
Dans ce sens, la première dame redoute de se retrouver contrainte de se séparer de ses enfants Gabriella et Jacques.

Par ailleurs, il semblerait que les couples princiers de ce palais monégasques se retrouvent condamnés à subir une séparation difficile.

La princesse Grace avait décidé de quitter le palais


En effet, les parents du prince Albert de Monaco avaient rencontré une situation à peu près similaire à leur époque.
Apparemment, le prince Rainier adorait entretenir des aventures extraconjugales au détriment de la mère de ses enfants, la princesse Grace.

Par conséquent, cette-dernière avait décidé de partir se reconstruire une nouvelle vie à Paris en embarquant ses enfants naturellement.
Notamment, Sophie Adriansen nous rapporte ce chapitre de la vie de la princesse dans son ouvrage Une Américaine à Monaco.

Dans ce sens, la belle-mère de Charlène de Monaco vivait simplement et éduquait ses enfants du mieux qu’elle le pouvait.

Charlène de Monaco dans la même situation


Par ailleurs, le magazine Star nous relance cette affirmation comme quoi la princesse Charlène de Monaco voudrait abandonner le palais.

Apparemment, le Soir Mag revient sur un détail de la maman de Jacques et Gabriella qui avait enlevé son alliance.
Notamment, pour son grand retour au Rocher le 8 novembre après un long séjour à l’hôpital en Afrique du Sud.

De plus, des bruits de couloirs circulent sur le fait qu’elle en aurait marre des aventures extraconjugales de son époux.
Par conséquent, la première dame se préparerait pour une séparation définitive avec le prince Albert pour rejoindre son pays natal.