Albert de Monaco pétrifié par rapport au déroulement d’une opération secrète de son épouse Charlène de Monaco décide de réagir. Dans ce sens, durant son séjour en Afrique du Sud, la première dame subit une intervention dans la zone ORL. En effet, cette lourde opération effectuée en secret a failli coûter la vie à la maman de Jacques et Gabriella.

Charlène frôle la mort


En effet, hospitalisée en Afrique du Sud suite à une infection ORL Charlène de Monaco doit subir une opération délicate.

Dans ce sens, La maman de Jacques et Gabriella doit subir un sinus Lift, une intervention chirurgicale scrupuleuse et dangereuse.
Apparemment, cette pratique s’adresse aux personnes qui manquent d’épaisseur de la mâchoire supérieure dont la pose d’implants dentaires cause problème.

Notamment, le magazine Neue Post affirme qu’en subissant cette intervention de sinus Lift la première dame monégasque frôle la mort.
Par conséquent, Albert de Monaco pétrifié ne peut s’empêcher de se faire un sang d’encre pour sa chère et tendre épouse.

Une intervention délicate


En effet, il ne s’agit pas de simples petites enflures ou ecchymoses que tous les patients déplorent, c’est bien pire.
Dans ce sens, une source qui s’affirme proche de la famille princière de Monaco exprime son avis sous le sceau de l’anonymat.

Notamment, cette source proche confie les séquelles que cette infection des sinus peut provoquer sur Charlène de Monaco malade.
Apparemment, ils vont commencer par effectuer des implants dans la mâchoire supérieure en perçant la cavité des sinus par leurs racines.

Autrement dit, cette infection représente de fort risque pour le patient compte tenu de la délicatesse de l’opération qu’il doit subir.

Albert de Monaco pétrifié


En même temps, l’infection risque même d’engendrer la mort du patient en s’infiltrant dans l’os à l’arrière de l’oreille.

Dans ce sens, certains patients perdent leur vie au cours de cette intervention chirurgicale délicate sur la table des opérations.
Notamment, un enfant souffrant de cas similaire meurt pendant que les médecins tentent de résorber son infection des sinus.

Par conséquent, le prince Albert de Monaco pétrifié en pensant au risque que représente cette intervention de son épouse réagit.
Apparemment, le Palais princier engage un chirurgien monégasque pour effectuer cette opération secrète à fort risque sur Charlène de Monaco.