C’est décidé, Albert de Monaco prend parti pour sa sœur ainée, la princesse Caroline, concernant l’éducation des héritiers du trône. Caroline de Monaco prévoit une éducation plus classique. Un sujet qui crée une divergence au sein de la famille royale.

L’épouse du Prince Albert de Monaco en voie de la guérison, son retour au Rocher

Les bonnes nouvelles s’annoncent pour Charlène de Monaco. Après un long traitement contre des épuisements physiques et moraux, la première dame monégasque est en route vers la guérison.

Le magazine Voici affirme cette remise d’aplomb dans ses articles. De plus, le magazine allemand Bunte reprend ses informations. La mère de jacques et de Gabriella va de mieux en mieux. Cependant, un autre souci la tracasse. Son retour au château demeure incertain.

Aucune date n’est précisée. Albert de Monaco prend parti pour la princesse Caroline, la seconde mère des jumeaux.

Albert de Monaco prend parti pour la princesse Caroline

Charlène de Monaco s’absente depuis plusieurs mois. Inquiet pour ses enfants, Albert de Monaco prend une décision radicale. Il nomme l’ainée des Grimaldi comme la mère de substitution de Jaques et de Gabriella.

Charlène de Monaco soignée à Zurich se concentre sur l’avenir de ses jumeaux. Elle pense offrir une meilleure vie à Jacques et à Gabriella loin du Rocher.

Le sujet de divergence tourne au tour de l’éducation des héritiers du trône. En effet, Caroline de Monaco opte pour une éducation classique. Par conséquent, cette décision n’enchante pas leur mère. La princesse monégasque prévoit une éducation plus douce.

L’avenir de la Principauté de Monaco en jeu

Devenue remplaçante officielle de Charlène de Monaco pour ses obligations royales, la mère de Charlotte Casiraghi s’impose. D’ailleurs, elle règne sur le Palais. Albert de Monaco prend parti pour la princesse Caroline.

L’ainée des Grimaldi prend l’initiative de consulter l’ancienne directrice des écoles des héritiers du trône. De ce fait, Charlène de Monaco s’emporte contre sa belle-sœur. Elle pense offrir une éducation plus libre aux jumeaux.

Selon le magazine allemand, Caroline de Monaco impose une éducation plus conservatrice afin de garantir leur avenir dans la principauté. Toutefois, dans un autre article, l’hebdomadaire Voici relate que la princesse Caroline pressent que Charlène de Monaco ne revienne plus au Rocher. De ce fait, la grande priorité demeure Jacques et Gabriella.