Les affrontements entre l’Ukraine et la Russie affectent des domaines de tout genre, de ce fait, Albert de Monaco refusé, est considéré comme une persona non grata. Quand la princesse Charlène de Monaco continue son traitement en Suisse, le prince Albert de Monaco a un autre souci à régler. Il s’agit de football, plus précisément du club AS Monaco.

Une propriété russe


AS Monaco est devenue l’acquisition de Dmitry Rybolovlev qui en est désormais le président. C’est un homme d’affaire russe, et un milliardaire classé dans les 400 premiers de Forbes. Les conflits entre la Russie et l’Ukraine peuvent provoquer de la méfiance envers les personnes de cette nationalité.

Albert de Monaco est un fan inconditionnel du club AS Monaco et c’est le club de la principauté. Le magazine Le Parisien souligne dans son édition du 2 mars que le club pourrait devenir méprisable à cause de fait.

Un conflit qui s’étend


Abramovitch est le propriétaire actuel du club Chelsea. Il a quitté la direction du club et pense mettre le club en vente. La raison d’une telle décision ? Cet homme d’affaire russe a des liens de parenté avec le président russe Vladimir Poutine.

Voilà une conséquence indirecte du conflit entre la Russie et l’Ukraine. Cependant, Rybolovlev ne compte pas suivre la même direction qu’Abramovitch. A 55 ans, il est aujourd’hui actionnaire majoritaire de l’AS Monaco soit, les deux tiers des parts. Petrov, le vice-président du club affirme que c’est une situation très compliquée et difficile pour l’AS Monaco. Non seulement lui mais tout le monde souhaite que la paix soit vite rétablie.

Albert de Monaco refusé, classé persona non grata


Albert de Monaco est un grand fan du club où Kylian Mbappé a fait ses débuts avant le PSG. Il serait rassuré, selon le magazine Le Parisien, car aucun dirigeant du club ne semble rejeter Monaco à cause de son propriétaire.

Le club va affronter Nantes le 02 mars, et le coup d’envoi sera sifflé à 21h 15. C’est pour la demi-finale de la Coupe de France. Albert de Monaco est alors encore serein vis-à-vis du club qui porte les couleurs de la principauté. Pour l’heure, tous les dirigeants attendent et croisent les doigts pour que la paix puisse revenir.