Depuis ce lundi 1er novembre, le prince souverain monégasque assiste à la COP 26 à Glasgow, en Écosse. Une réunion internationale qui prendra deux semaines de sa vie. Durant laquelle les enjeux climatiques seront au centre de l’attention de tous les participants. Pas question pour le père de famille de laisser leurs jumeaux à leur sort au Rocher.

Une raison persistante pour le prince Albert de Monaco


Interviewé par le magazine ‘People’, le papa de Jacques et Gabriella a précisé que les jumeaux ont également “leur propre agenda”. Surtout qu’après les jours de convention, les vacances seront encore là car les écoles sont actuellement fermées. Les laisser seuls n’est pas très responsable.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par FPA2 (CANADA) (@fpa2canada)

Pour une si longue période, impossible pour le prince Albert II de Monaco de délaisser leurs enfants seuls. Déjà, leur mère est absente, encore coincée dans son pays natal, donc s’il serait parti sans eux, ç’aurait été pire. Ensuite, il vient à confirmer le voyage de retour pour son épouse. Qui s’avèrerait arriver un peu “plus tard”.

La date du retour exact est inconcevable


Charlène de Monaco est en ce moment toujours clouée sur le sol sud-africain. Et ce, à cause de sa période post-opératoire suite à plusieurs opérations qu’elle a dû subir sur place. Impossible de déterminer exactement la date du retour de la princesse Charlène de Monaco.

Par ailleurs, avec le voyage en compagnie de leur cher papa, les héritiers des Grimaldi auront des choses à faire pendant quatre jours. Malgré leur bas âge, ils ne sont pas encore dans le bain des évènements officiels. Il vaut mieux trouver des activités en parallèle, près de leur père. A travers leurs activités uniques, ils feront beaucoup de découvertes et de nouvelles chose. Par dessus tout, ils vont avoir de bons moments de détente et d’amusements, super pour leur âge.