Le prince Albert et Gabriella de Monaco dédaigneux s’inquiètent pour l’héritier du trône monégasque Jacques manifestant des signes d’instabilité. Dans ce sens, le fils de Charlène de Monaco en manque d’affection faute de l’absence de sa maman se renferme. En même temps, le retour sur le Rocher de la première dame apporte un impact positif sur Gabriella et Jacques.

Albert et Gabriella de Monaco dédaigneux


En effet, France Dimanche rapporte Albert et Gabriella de Monaco dédaigneux face à l’état de Jacques, l’héritier du trône monégasque.

Dans ce sens, le frère jumeau de Gabriella commence à manifester des signes inquiétants d’instabilité comportementale depuis octobre dernier.
Apparemment, le fils du prince souverain de Monaco et Charlène se montre agressif envers sa sœur, un changement de caractère troublant.

Notamment, Jacques n’hésite pas à repousser sa sœur en public lors de l’avant-première du film Naïs au pays des loups.
Par ailleurs, la famille ne veut strictement pas manquer cette occasion spéciale pour le documentaire réalisé par Rémy Masséglia.

Signes d’instabilité de Jacques


En effet, la petite Gabriella qui porte des habits rouges pour l’occasion veut poser sa tête sur l’épaule de son frère.

Et pourtant, l’héritier du trône monégasque en blouson d’aviateur n’hésite pas à repousser sa sœur jumelle avec une certaine brutalité.
Dans ce sens, le regard du petit garçon révèle une dureté impressionnante et surtout très inquiétante par rapport à son état.

Par conséquent, le papa des jumeaux prend une décision dans le but l’alléger de petit garçon de 7 ans.
Apparemment, le prince souverain de Monaco modifie son emploi du temps pour lui permettre de se retrouver et se tranquilliser.

Révélation sur son état


En effet, Albert et Gabriella de Monaco dédaigneux peuvent finalement souffler en raison du retour de Charlène de Monaco.

Dans ce sens, depuis que la première dame se retrouve au sein du palais, la situation s’apaise entre les jumeaux.
Apparemment, ils s’échangent même des câlins mais le magazine Voici soutient que la situation peut basculer prochainement.

Notamment, Charlène de Monaco veut mener une vie sereine en Suisse malgré la scolarisation des jumeaux sur le Rocher.
De plus, l’ancienne nageuse accepte que les enfants restent à Monaco mais souhaite les avoir avec elle plus tard.