Le magazine Gotha rapporte pour le prince souverain Albert et Stéphanie de Monaco un drame qui chamboule leur vie. Dans ce sens, la famille princière monégasque devient complètement brisée après cette tragédie qui se produit dans le passé. En même temps, la publication se base sur les confidences de la princesse Stéphanie de Monaco concernant cette situation éprouvante.

Albert et Stéphanie de Monaco drame


En effet, la disparition de la princesse Grace représente pour le prince Albert et Stéphanie de Monaco un drame.

Dans ce sens, la maman de Caroline, Albert et Stéphanie de Monaco perd la vie faute d’un accident de voiture.
En même temps, cette perte douloureuse qui se produit si subitement provoque un choc pour tout le clan.

Particulièrement, pour la princesse Stéphanie de Monaco, présente aux côtés de sa mère dans la voiture.
Notamment, la sœur du prince souverain de Monaco livre quelques confidences concernant cette sombre période de sa vie.

La famille princière brisée


En effet, la sœur cadette du prince Albert de Monaco se rappelle de la profonde tristesse de son père.

Dans ce sens, le prince Rainier a du mal à surmonter cette perte douloureuse de la femme de sa vie.
En même temps, Caroline, Albert et Stéphanie de Monaco face au drame veulent soutenir leur papa profondément affecté.

Par ailleurs, la princesse Stéphanie de Monaco traverse cette sombre période dans la vie du clan d’une manière particulière.
Notamment, comme elle se retrouve handicapée pendant quelques mois en raison de ses blessures lors de l’accident.

Les confidences de Stéphanie de Monaco


En effet, le prince Rainier et ses trois enfants essayent de se reconstruire après cette tragédie.

Dans ce sens, Caroline, Albert et Stéphanie de Monaco se serrent les coudes pour soutenir leur cher papa.
Apparemment, celui qui partage la vie au quotidien de la princesse Grace depuis de nombreuses années subit une la souffrance indescriptible.

En d’autres termes, c’était lui dont la douleur était la plus grande, qui se sentait le plus vide et totalement désemparé.
Par la suite, le papa du prince souverain de Monaco n’a plus envisager l’éventualité de refaire sa vie.