Les experts lancent une nouvelle alerte arnaque chez les vacanciers qui sévit dans toute la France pour cet été. Dans ce sens, il s’agit d’une forme d’arnaque particulièrement bien établie possédant une efficacité redoutable pour laquelle il faut rester vigilant. En même temps, il y a tellement d’arnaques que nous ne pouvons pas tous les énumérer, seulement les plus redoutables.

Alerte arnaque chez les vacanciers


En effet, les automobilistes ont la mauvaise habitude de laisser leur voiture sans verrouiller les portes lorsqu’ils sont à proximité.

Par conséquent, les escrocs mettent au point un système ingénieux, en dégonflant les pneus du véhicule attendant de passer le péage.
Apparemment, la cible va se rendre compte que ses pneus dégonflent et décide de s’arrêter quelques mètres plus loin.

Par la suite, d’autres criminels dans l’opération se rapprochent pour proposer leur aide et en profitent pour fouiller la voiture.
Par conséquent, la police lance une nouvelle alerte arnaque chez les vacanciers pour qu’ils restent vigilants en verrouillant les portes.

Autres escroqueries en France pour cet été


En effet, la police nationale du Bas-Rhin poste une nouvelle alerte arnaque chez les vacanciers sur son compte Twitter.
Dans ce sens, cette autre forme d’escroquerie concerne les faux chèques-cadeaux qui circule sur les réseaux sociaux.

Apparemment, les arnaqueurs vendent les faux chèques portant au dos la mention « copie » sur Internet.
Notamment, le crime d’escroquerie entraîne cinq ans d’emprisonnement et 375 000 euros d’amende, selon l’article 313-1 du code pénal.

Par ailleurs, il ne faut pas encore baisser la garde face aux phishings, aux appels frauduleux et aux SMS insistants.

Le phishing, l’arme secrète des escrocs


En effet, le phishing reste la méthode favorite des arnaqueurs pour cet été comme elle peut toucher tout le monde.

Dans ce sens, les escrocs se font passer pour une organisation officielle pour embobiner les cibles afin qu’ils saisissent leurs données personnelles.
Notamment, la CAF ou la Poste qui partagent souvent des communiqués pour informer le public de l’existence de cette magouille.

Par la suite, ces personnes mal intentionnées peuvent facilement accéder aux comptes bancaires de la victime pour les vider.
Par exemple, il faut se méfier de ces appels, emails et/ou SMS incessants concernant le CPF, un cas de phishing.