Est-ce que ce serait la fin de l’aventure entre Lidl et Nestlé ? Comme on dit, rien n’est parfait. On vous a révélé toutes les raisons pour que Lidl ne fasse plus son renouvellement de contrat. Lidl Allemagne a fait une annonce très bouleversante. En fait, le champion de discount déclare qu’il arrête la vente de la marque Vittel à partir de ce mois-ci. Du coup, si on a l’habitude de cette eau minérale, faudrait aller dans d’autres enseignes pour la retrouver. En conséquence, beaucoup vont perdre leurs emplois, parce que Lidl n’est plus le plus grand associé de Nestlé.

Lidl arrête l’eau minérale : des dégâts latéraux


L’eau minérale de Vittel ne sera plus sur les rayons de Lidl . Effectivement, ce sont les bouteilles appelées “Bonne Source” qui seront exclues de ses rayons. C’est une catastrophe pour sa propriétaire de Nestlé en apprenant cette mauvaise nouvelle. Pour le répartiteur, cette décision va perdre beaucoup de points de vente, 3200 pour le chiffre exact. Ce mouvement évidemment cause des problèmes jusqu’aux salariés du site vosgien. En conséquence, beaucoup des salariés ont perdu leur emploi et passent en chômage.

Lidl très touché par les commentaires contre Nestlé


L’abandon du contrat que Lidl a fait à causer en tout cas une perte des dizaines ou même centaines de millions d’euros par année. Quand Lidl a pris la décision de ne plus vendre le produit Vittel dans ses rayons, il a quelque chose qui cloche. Effectivement, Nestlé est en plein milieu des critiques sur ses organisations dans les distributeurs agro-alimentaires internationaux,et surtout sur l’affaire de la production d’eau Vittel. A partir des années 1990, il récupère l’eau dans différents puits. Ceci est récupéré à peu près d’un millions de mètres cube d’eau et cela amène à un résultat très remarquable. Mais au niveau du village, la nappe phréatique se réduit énormément. Au moins 30 centimètres… et Vittel s’assècherait plus tard.

Les contrats sont annulés


Les bouteilles d’eau Vittel sont aussi très critiquées. Puisqu’ils ont mis leur dechets en plastiques sur leurs propres propriétés illégalement. Et c’est pourquoi Lidl ne veut plus faire la coopération en abandonnant le contrat avec Nestlé. Cette action de Lidl va être appréciée de ses clients, sa façon responsable. Il n’y avait plus d’alliance entre les deux parties. Et pour cela, Nestlé est conscient en obligeant de supprimer 75 postes sur le site vosgien. Réellement, Nestlé va perdre des dizaines de millions d’euros. La société est obligée de chercher d’autre coopération avec d’autre enseigne pour ne pas être dans la faillite. Mais rien n’est prévu. Pour l’instant, la société attend la fin du contrat avec Lidl.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par dry residue consulting. (@dryresidue)