Récemment, le site gouvernemental Rappel Conso a lancé une alerte concernant un pain de mie vendu dans les magasins d’Intermarché. Apparemment, cet aliment contiendrait des corps étrangers pouvant être dangereux pour l’organisme.

Objectif du Rappel Conso

Le gouvernement français fait très attention aux produits qu’ils placent sur les rayons des supermarchés. Qu’il s’agisse de produit cosmétique, alimentaire ou hygiénique, tout passe au crible. En ce sens, quand un produit ne convient pas aux normes du pays, il fit rapidement l’objet d’un rappel.

Dans le cas où le produit s’avère dangereux à l’utilisation ou à la consommation, il existe des procédures à suivre. Dans la plupart des cas, si vous l’avez en votre possession, il faudra le rapporter au plus vite pour recevoir un remboursement et éviter les conséquences désagréables.

Pour identifier les produits à rapporter, vous pouvez compter sur le site gouvernemental, Rappel Conso. Celui-ci a pour objectif de répertorier une grande partie des produits finis qui ne suivent pas les normes du pays. Ainsi, ils peuvent être dangereux pour les consommateurs.

Rappel Conso, rappel sur un pain de mie

Récemment, le site gouvernemental a lancé une nouvelle alerte sur un produit alimentaire. Ce dernier pourrait contenir des corps étrangers potentiellement dangereux. Il s’agit du Gand Mie 7 céréales de la marque Chabrior. Cet aliment aurait été commercialisé entre le 24 et le 25 novembre dernier dans tous les magasins Intermarché. Ainsi, tout le territoire Français est concerné.

Ainsi, les lots concernés portent le code d’article international GTIN 3250390758075. Sa date limite de consommation est le 15 Décembre 2022. En ce sens, ce produit circule encore dans les placards et dans certains marchés.

Raison du rappel

Le pain de mie « Grand Mie 7 céréales » contiendrait des corps étrangers végétaux. En effet, sa composition présenterait des insectes et des larves. C’est pourquoi sa consommation serait dangereuse pour la santé.

Par ailleurs, leur présence pourrait altérer le goût et la texture du pain. Selon le site gouvernemental, ce produit a été rappelé pour des raisons de contamination, d’origine externe ou autre. Ainsi, les autorités incitent les consommateurs à vérifier leurs placards. Ils pourront ramener l’aliment concerné au magasin dans lequel ils l’ont acheté pour obtenir un remboursement.