Alessandra Sublet à Saint-Tropez avec ses enfants et son ex livre quelques confidences à propos d’une sombre prédiction. Dans ce sens, l’animatrice de 45 ans brise le silence après la terrible incendie dans le sud-ouest de la France. En même temps, la maman de Charlie et Alphonse s’inquiète fortement pour leur avenir face à la destruction massive de l’écosystème.

Alessandra Sublet à Saint-Tropez


En effet, Alessandra Sublet à Saint-Tropez nous fait part d’une sombre prédiction qui l’inquiète particulièrement.

Dans ce sens, l’animatrice de 45 ans prend la décision d’accueillir ses deux enfants à plein-temps.
Apparemment, le magazine Closer nous rapporte les confidences de celle qui habite depuis plusieurs mois dans le Sud de la France.

En même temps, la publication partage une photo d’elle avec Charlie 10 ans et Alphonse 6 ans, ainsi que son ex.
Notamment, Jordan et Alessandra Sublet partagent la relation de meilleurs amis malgré leur séparation.

Sombre prédiction pour ses enfants


En effet, la publication rapporte Alessandra Sublet à Saint-Tropez pour une journée de rêve avec ses deux enfants et son ex.

Dans ce sens, le magazine Closer affirme que la petite famille semble bien s’amuser profitant d’un bon moment ensemble.
Néanmoins, l’animatrice de 45 ans ne peut s’empêcher de se faire un sang d’encre pour l’avenir de ses deux enfants.

Apparemment, la chroniqueuse française partage ce sujet qui la tracasse fortement avec sa communauté virtuelle par la bais de sa story Instagram.
Notamment, elle reprend un extrait d’un texte de Marguerite Duras publié dans Le Matin en 1986 pour l’exprimer.

Les confidences troublantes d’Alessandra Sublet


En effet, maintenant nous pouvons enseigner aux enfants dans les écoles comment la planète se dégrade massivement.

Dans ce sens, la destruction du monde n’est plus une probabilité mais une véritable histoire du futur qu’ils doivent affronter par notre faute.
Apparemment, raconter aux générations à venir des feux, des brasiers, des fusions, que l’homme avait allumés et qu’il ne peut arrêter.

Par conséquent, nous nous retrouvons face à des sortes d’incendie que nous n’arrivons plus à maitriser.
Notamment, en raison du choix radical du capitalisme qui préfère cette solution extrême pour ne pas perdre son règne.