Cette allocation rentrée scolaire 2022 vise à soutenir les parents face aux enfants qui reprendront le chemin de l’école. Dans ce sens, face à l’inflation, les bénéficiaires de cette die toucheront un complément correspondant à l’augmentation de 4 %. En même temps, le gouvernement tente de trouver une solution afin d’alléger les impacts de l’inflation sur le pouvoir d’achat.

Allocation rentrée scolaire 2022


En effet, les bénéficiaires de l’allocation rentrée scolaire devront recevoir cette aide le mardi 16 août 2022 selon les informations.

Dans ce sens, cette aide du gouvernement concerne les familles comptant au moins un enfant scolarisé parmi ses membres.
En même temps, les habitants de Mayotte et La Réunion ont déjà reçu leur part le mardi 2 août 2022.

Par ailleurs, ceux qui vivent dans les Antilles, la Guyane et la France métropolitaine doivent patienter jusqu’au mardi 16 août 2022.
Apparemment, le site internet du gouvernement indique que les caisses d’allocations familiales ou la mutualité sociale agricole s’occupent du versement.

Le montant que les bénéficiaires vont toucher


En effet, ce que les bénéficiaires de l’allocation rentrée scolaire toucheront dépend des revenus et du nombre d’enfants à charge.

Dans ce sens, le site du gouvernement ne manque pas préciser le montant de cette aide pour soutenir les parents.
Notamment, 392,05 € par enfant âgé de 6 à 10 ans, 413,69 € pour les 11 à 14 ans et 428,02 € pour les 15 à 18 ans.

Par ailleurs, pour des revenus ne dépassant pas 25370€ pour un enfant, 31225€ pour deux, 37080€ pour trois et 42935€ pour quatre.
D’un autre côté, le budget moyen pour la rentrée scolaire de 2022 atteint les 516 €, contre 462 € l’année dernière.

Conditions pour bénéficier de cette aide


En effet, pour bénéficier de cette aide, il faut remplir d’autres critères en plus des enfants à charge et du revenu.

Dans ce sens, la nationalité reste un point très important pour recevoir les allocations familiales versées par le gouvernement.
Cependant, la CAF indique qu’il ne s’agit pas uniquement des français, vous pouvez en bénéficier quelle que soit votre nationalité.

Néanmoins, il faut que vous résidiez en France, les ressortissants de l’Union européenne doivent remplir les conditions de résidence.
Par ailleurs, vous pouvez également en profiter si vous parvenez à fournir à votre CAF un titre de séjour valide.