Amel Bent inquiète pour la santé de son bébé en réanimation pour insuffisance respiratoire garde le sourire sur les réseaux sociaux. Dans ce sens, une quinzaine de jours après sa naissance le fils de la chanteuse passe cinq jours à l’hôpital. Notamment, le magazine Closer nous rapporte cette situation particulièrement difficile pour l’artiste dans sa parution en date du 29 avril.

Amel Bent inquiète pour son fils


En effet, comme n’importe quelle autre maman à sa place, l’insuffisance respiratoire de son bébé rend Amel Bent inquiète.
Dans ce sens, le fils la coach dans l’émission The Voice se retrouve admis d’urgence en réanimation pour cinq jours.

En même temps, la publication nous rapporte les détails à propos de cette épreuve douloureuse pour toute la famille.

De plus, le magazine people ne manque pas de rajouter quelques photos prises le jeudi 20 avril affichant les concernés.
Notamment, il s’agit d’un cliché montrant le couple à la sortie de l’hôpital, Rives de Seine se situant à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine).

Réanimation pour insuffisance respiratoire


En effet, Amel Bent inquiète pour son premier garçon admis dans le service de réanimation pédiatrique se retrouve en difficulté.

Dans ce sens, le bébé de la chanteuse de 36 ans souffre d’une insuffisance respiratoire et d’une bronchiolite aiguë.
Notamment, il s’agit de cette infection virale contagieuse qui affecte les enfants et principalement les nourrissons qui se propage actuellement.

En même temps, un site spécialisé nous rapporte quelques informations qu’il faut retenir à propos de cette bronchiolite aiguë.
Apparemment, la publication affirme afin de rassurer les parents que normalement la maladie se guérit en 7 à 10 jours.

L’évolution de son état de santé


En effet, le traitement de cette bronchiolite aiguë consiste essentiellement à traiter les symptômes pour soulager le bébé en souffrance.
Dans ce sens, le personnel médical qui s’occupe du bébé va procéder au lavage du nez avec du sérum physiologique.

Par la suite, effectuer une kinésithérapie respiratoire pour aider la victime à expulser les sécrétions bronchiques par la bouche.
En même temps, en cas de complication ou de difficulté à respirer, un apport supplémentaire d’oxygène s’impose.

Pour terminer, Amel Bent se sent plus rassurée par rapport à l’évolution de l’état de son bébé de deux semaines.