La chanteuse, Amel Bent traverse cinq jours d’insomnie en tenant compte d’une situation difficile avec son enfant. Son fils passe quelque temps aux urgences en réalité à cause d’une insuffisance respiratoire. Elle démontre bien qu’elle tient bien à son bébé et se dévoue à l’assister dans une circonstance délicate.

Amel Bent traverse cinq jours d’insomnie à cause de la situation de son fils


La chanteuse met au monde depuis peu son troisième enfant né de sa liaison avec Patrick Antonelli. Amel Bent écoule en réalité cinq jours d’insomnie pour veiller sur son bébé à l’hôpital. Elle rencontre la plus grosse frayeur de son histoire avec la circonstance qu’affronte son nourrisson. Une revue people rapporte en effet la situation qu’elle traverse dernièrement.

Le magazine Closer délivre que le fils de la célèbre chanteuse, ce 20 avril, doit passer en urgence à l’hôpital. Il reste en convalescence précisément dans le centre hospitalier de Seine, à Neuilly-sur-Seine. D’ailleurs, il séjourne dans le service de réanimation pédiatrique pendant cinq jours à cause d’une condition délicate.

L’enfant de la chanteuse rencontre une situation difficile à l’hôpital


Le fils d’Amel Bent rencontre dernièrement un problème d’insuffisance respiratoire et une bronchiolite aiguë. Par la suite la chanteuse a dû veiller sur lui matin et soir sans fermer les yeux. L’hebdomadaire le confirme et mentionne qu’elle reste chamboulée et craintive pour son enfant et traverse avec lui une période difficile. Elle passe donc cinq nuits et jours aux côtés de son nouveau-né pour le surveiller de près.

Le magazine indique qu’elle ne sort qu’une seule fois pour le dimanche 24 avril. Elle accomplit son devoir de citoyenne française et se rend au scrutin pour le second tour de l’élection présidentielle. Amel Bent traverse une conjoncture difficile toutefois, elle peut compter sur son homme qui reste auprès d’elle depuis sept ans.

Amel Bent rencontre une période difficile en famille pendant ces cinq jours


Patrick Antonelli subsiste auprès de sa femme pendant que leur fils suit un traitement à l’hôpital. L’époux d’Amel Bent la soutient et reste au côté de leur bébé pendant cette période inquiétant. Leurs filles, Hana, âgé de 6 ans et Sofia, de 4 ans et demi, conçoivent de même que la situation demeure grave.

Elle se présente également tous les jours dans l’établissement hospitalier pour voir leur frère. L’union de la famille et la vaillance des médecins permettent au petit nourrisson de se remettre totalement de cette situation. Amel Bent et Patrick reçoivent l’autorisation de quitter le centre de la région parisienne ce mardi 26 avril en début d’après-midi.