Amir cueilli à froid par Léa de la Star Academy entraine une réaction des fans de cette émission musicale diffusée sur TF1. Dans ce sens, les fidèles téléspectateurs de ce programme n’hésitent pas à la torpiller après le prime du 15 octobre. En même temps, les fans de ce télécrochet de la première chaine ne semblent clairement pas apprécier cette jeune académicienne.

Amir cueilli à froid par Léa


En effet, La Star Academy faisait son grand retour sur TF1, 21 ans après la première édition le 15 octobre dernier.

Dans ce sens, Nikos Aliagas propose un nouveau prime le 22 octobre dernier au grand plaisir des fidèles téléspectateurs.
Par ailleurs, Amir cueilli à froid par Léa provoque une grosse discussion des fans du programme sur les réseaux sociaux.

Néanmoins, le duo du célèbre artiste avec la jeune femme de 24 ans très critiquée sur la toile marque ce prime.
Apparemment, l’opticienne qui gère sa propre boutique en plein cœur du XXe arrondissement parisien n’aurait montré aucune émotion.

Comportement désagréable


En effet, les fans du programme ne comprennent pas Amir cueilli à froid par Léa de la Star Academy.

Dans ce sens, la jeune femme ne lâche même pas un sourire alors qu’Amir lui chante une chanson d’amour.
Notamment, l’ancien protégé de Jenifer dans The Voice chante avec beaucoup de sourires et de bienveillance.

Et pourtant, l’opticienne de 24 ans se montre totalement indifférente face à son partenaire qui va jusqu’à lui prendre la main.
Par conséquent, nous pouvons retrouver sur le réseau Twitter des commentaires de la part des fans de l’émission à ce propos.

La réaction des fans de la Star Academy


« Je déteste le caractère odieux de Léa, mais son duo avec Amir était incroyable, la mise en scène et tout incroyable ».
« Qu’on la dégage Léa, c’est bon là, elle est même désagréable avec Amir ».
« Léa un peu fausse mais belle harmonie avec Amir sauf qu’elle n’est pas ouverte »

En effet, les fans souligne qu’Amir se donne à 300% pour cette prestation tandis que Léa ne fait que 60% du travail.
Par conséquent, l’opticienne qui gère sa propre boutique en plein cœur du XXe arrondissement parisien doit se rattraper.