Patrick Fiori aurait été impitoyable avec Anisha pendant le dernier prime de Star Academy. Le regard de la jeune fille à Julien en dit long sur la suite.

Anisha : un rêve devenu réalité


Star Academy est une émission faite pour découvrir de nombreux talents. Certains artistes ont d’ailleurs débuté leur carrière grâce à l’émission. C’est dans le télécrochet de TF1 que la petite Anisha s’était distinguée.

Originaire de Sannois dans le Val-d’Oise et de la région Île-de-France, elle avait obtenu son bac à 16 ans. Mais même si elle suit des études de Management, sa passion pour la musique l’a poussé à participer à cette émission très populaire. Elle le vivrait d’ailleurs comme un rêve.

Anisha se confie dans Star Academy


La jeune artiste de 22 ans continue ses confidences sur son passé. Elle raconte avoir vécu dans des conditions difficiles quand elle était petite. Ce concours est donc un moyen pour Anisha de prendre sa revanche. Elle ajoute d’ailleurs que la musique occupe une grande place dans sa vie.

Naturellement anxieuse, elle s’était imposée deux objectifs dans cette compétition. Celle de « vivre en permanence avec des gens et être dans la lumière. ». Et ce soir, son duo avec Patrick Fiori semble la mettre en avant.

Star Academy : le regard d’Anisha en dit long


Durant le dernier prime, on peut dire que la talentueuse favorite avait enflammé la scène. En duo avec Patrick Fiori, ils avaient chanté ensemble le titre « J’y vais ». Cette chanson avait d’ailleurs été composé par le coach de The Voice Kids. Elle faisait même partie de l’album « Un air de famille ». Pour décrire leur performance, on peut dire que les deux artistes ont emmené le public à la recherche de l’enfant en eux.

Celui qui guide le pas de tout un chacun dans les moments d’innocences. Pour arriver à ce résultat, Anisha a du travailler dur pendant les répétitions. Une fan de Star Academy avait même dit que la chanson n’était pas faire pour elle. Aussi la chanteuse avait adressé un message de détresse à Julien pendant le Prime. Malgré tout, l’académicienne serait assez confiante du résultat.