Anne-Claire Coudray fait des confidences sur son étonnant rituel avant chaque JT sur TF1. Ce serait un moyen pour elle de vaincre ses craintes.

Anne-Claire Coudray, confidences sur son étonnant rituel d’avant JT


Pour les journalistes, il est certain que monter sur le plateau affronter le regard de plusieurs millions de téléspectateurs reste stressant. Ce n’est pas Anne-Claire Coudray qui va affirmer le contraire. En effet, elle a tenu les rênes des JT du week-end de la chaine première depuis 2015.

Samedi sur RTL dans l’émission « On refait la télé », la présentatrice de journaux du week-end s’est livrée sur sa plus grande crainte avant le direct. Elle s’est confiée également sur sa manière de la vaincre.

En effet, quinze minutes avant le direct, elle prend place sur le plateau pour répéter ses titres et ses lancements. Par contre, il y a une chose plus étonnante qu’elle respecte avant le direct. La journaliste de 42 ans s’interdit de prendre l’ascenseur. Aussi, elle arrête d’avoir envie d’aller aux toilettes au moins trois quarts d’heure avant le journal.

Le cauchemar des présentateurs débutants


Pendant son entretien, la journaliste s’est également confié que le cauchemar des présentateurs débutants. Apparemment, c’est de ne pas trouver la route vers le studio, ou de rester coincés dans les toilettes ou encore de rester coincés dans l’ascenseur.

D’ailleurs, Jacques Legros lui a dit exactement la même chose. Donc, avant le Journal, Anne-Claire Coudray prend les escaliers même avec des talons de 12 centimètres. Elle ne compte prendre aucun risque avant ses JT.

Un autre rituel après le JT


Anne-Claire Coudray a également révélé qu’elle n’est jamais tombée malade avant un journal. Elle explique ce phénomène en raison de l’adrénaline du direct. D’après ses dires, il y aurait cet instinct de survie qui fait qu’il s’interdit tout problème.

Par la suite, à la fin de la présentation du JT du week-end sur TF1, Anne-Claire Coudray fait des confidences sur son autre étonnant rituel. Cette fois, cela concerne le passage par la cantine. « C’est une cantine de chaine de télé, et elle est très bonne », a assuré la présentatrice lors de son passage dans l’émission d’Éric Dussart.