Stromae a disparu de la circulation pendant plusieurs années maintenant juste après le succès de ses tubes. Le chanteur emblématique de Papaoutai s’est fait inviter sur le plateau de JT de 20 heures qui passe sur TF1. Anne-Claire Coudray a eu droit à une surprise inattendue, qui l’a beaucoup affectée.

Absent pendant quelques années


Après ses deux albums Cheese en 2010 et Racine Carrée en 2013, Stromae a disparu de la circulation pendant quelques années. La raison ? Des problèmes de santé, notamment, une maladie contractée lors de sa tournée au Rwanda.

Ensuite, Stromae a été victime de dépression après cette maladie. Lors de son passage dans le JT, il a fait savoir qu’il allait faire sortir son album Multitude. Agé de 36 ans, il va faire une chose qui va bouleverser la journaliste de TF1.

Un retour spectaculaire de Stromae sur TF1


Anne-Marie Coudray a interrogé Stromae sur sa santé, et le chanteur a décidé de lui répondre en chanson. Voilà un retour triomphal assuré, où il revendique sa place de chanteur unique. Il évoque cette maladie mais aussi ses envies de suicide passagères pendant ce passage sur TF1.

Les internautes se sont enflammés avec un tel coup de maître. C’est surtout sur Twitter que le public s’est le plus exprimé avec cette performance. C’était un choc pour Anne-Marie Coudray qui en était vraiment émue.

Elle n’est pas la seule car l’animatrice de RMC, Apolline de Malherbe suit le mouvement et est séduite par ce moment unique.

Des louanges venant de partout


Anne-Marie Coudray loue cette performance unique de Stromae sur son plateau. Le 9 janvier, elle revient sur cette prestation et souligne que c’était un moment inoubliable.

Elle le remercie chaleureusement après le passage de Stromae sur TF1, surtout que cette chanson était non seulement émouvante mais aussi improvisée et réussie. La retombée de messages est partout sur les réseaux sociaux, surtout sur Twitter.

Non seulement ses fans mais les autres personnalités de la télévision le remercient pour son grand retour et cette chanson inédite.