Anne Nivat serait contrariée et chamboulée face à l’accusation de Jean-Jacques Bourdin pour tentative d’agression sexuelle. Fanny Agostini, rangée par le souvenir du passé, sort de sa bulle. L’ancienne présentatrice météo dévoile sa version des faits. Elle raconte ce qui s’est passé et révèle le SMS qui montre sa culpabilité.

Une révélation remise à jour, Anne Nivat contrariée et se fâche contre son conjoint Jean-Jacques Bourdin

Pour cette fois-ci, Anne Nivat est contrariée à cause de son mari Jean-Jacques Bourdin. En effet, un SMS envoyé par ce dernier qui s’annonce compromettant est révélé. Un message destiné à Fanny Agostini qui pourrait tout faire basculer.

Fanny Agostini révèle le secret et se montre enfin au grand jour. Elle parle de la tentative de harcèlement sexuel dont elle est victime. Cet évènement se passe en marge d’un tournoi de pétanque en Corse pendant l’année 2013.

Le déroulement de l’histoire, Fanny Agostini se confie

Selon les dires de Fanny Agostini, Jean-Jacques Bourdin la prend par le cou. Ensuite, le journaliste phare de RMC tire la journaliste vers lui brutalement. Pour combler le tout, il tente de l’embrasser plusieurs fois. La présentatrice confie à Mediapart la chance qu’elle a pouvoir s’échapper. Toutefois, Jean-Jacques Bourdin lui aurait dit qu’il pouvait obtenir tout ce qu’il voulait.

Fanny Agostini s’exprime que cette agression la hante depuis des années. De plus, elle en fait des cauchemars. Mais l’histoire ne s’arrête pas là puisqu’après plusieurs mois après la tentative de harcèlement sexuel, Jean-Jacques Bourdin lui aurait adressé un message. Mediapart divulgue le soi-disant SMS. Le contenu dans ce message dit qu’elle le fait tenter tous les matins et qu’il aimait son regard.

Sa femme Anne Nivat contrariée exprime son mécontentement sur cette révélation. Effectivement, leur relation de couple a déjà duré depuis des dizaines d’années.

La réaction de sa femme Anne Nivat après cette confidence

En effet, la femme du journaliste Jean-Jacques Bourdin n’a pas bien vécu les accusations contre son mari. Elle l’exprime pendant qu’elle s’invite dans l’heure des Pros sur CNews.

Elle déclare qu’on ne pourrait jamais bien vivre cette révélation. Une situation qui ne peut qu’être mal vue. Anne Nivat contrariée par la situation ajoute dans le cadre de l’émission de Pascal Praud qu’elle ne pourrait peut-être plus écrire des livres. Un surplus de haine s’ajoute à l’affut.

Elle se met en colère du fait que mari soit accusé avant son jugement. Cependant, le Parisien mentionne leur fils Louis est né en 2006 dans ses articles, contre son gré puisqu’il n’a rien avoir avec l’affaire de son père.