Accueil / Actualités / Anne-Sophie Lapix : Sa sacrée bourde en direct face à Olivier Véran

Anne-Sophie Lapix : Sa sacrée bourde en direct face à Olivier Véran

anne-sophie-lapix-sa-sacree-bourde-en-direct-face-a-olivier-veran

Anne-Sophie Lapix est bien connue du public par ses petites bourdes et ses fous-rires sur le plateau. Cependant, elle fait également preuve de professionnalisme. On vous dévoile cette anecdote du jour.

C’est certain, Anne-Sophie Lapix va passer dans les bêtisiers de l’année avec ses bourdes. Aussi, elle trouve toujours le bon mot pour faire rire le public. Mardi 13 juillet dernier, en plein JT de 20h sur France 2, la journaliste a fait une nouvelle maladresse. Une bourde plutôt mignonne sauf qu’elle était face au ministre de la Santé, Olivier Véran.

Anne-Sophie Lapix, la reine des bourdes


Cette fois encore, Anne-Sophie Lapix n’a pas manqué de faire rire les téléspectateurs. Si vous avez suivi l’annonce du président de la République le 12 juillet dernier, vous savez surement qu’il a parlé du bilan de l’évolution du virus dans le pays. En effet, on n’est pas prêt de voir le bout du tunnel. Pour cela, Emmanuel Macron a pris des décisions radicales pour les personnes non vaccinées. Les plus réticents ne vont plus avoir le choix s’ils souhaitent retrouver une vie normale, ils vont devoir s’y faire.

Face à la situation, Anne-Sophie Lapix avait comme convive Olivier Véran le 13 juillet sur le plateau de son JT de 20h sur France 2. À l’occasion, le ministre de la Santé va donner quelques explications. Mais face à l’homme politique, Anne-Sophie Lapix a fait une bourde. Heureusement pour elle son invité s’est montré très patient durant l’entretien.

Olivier Véran fait preuve de patience et de calme


Pendant l’interview, la journaliste a demandé des précisions sur la fin du port du masque au ministre de la Santé. Pour cela, elle interroge son invité sur la date présumée : « 21 avril dans les lieux ouverts au public» lance-t-elle. Effectivement, elle se croit encore en plein confinement et reste bloquée en mois d’avril, pourtant on est déjà en juillet. Très courtois, Olivier Véran a décidé de ne pas la reprendre sur son erreur. « Nous avons une recommandation du Haut Conseil de santé publique, on va juste vérifier que le variant Delta n’a pas fondamentalement changé la donne, mais à l’heure à laquelle je vous parle nous sommes partis pour lever l’obligation du port du masque dans les endroits où le pass sanitaire s’applique…», explique-t-il.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Olivier Véran (@olivierveran)

Mais visiblement, la journaliste de France 2 persiste pour avoir une date précise : «Quand? Quand?» demande-t-elle. Le ministre de la Santé répond avec sagesse : «Au moment où il s’appliquera!». Mais inconscient de sa bourde, Anne-Sophie Lapix continue : «Donc le 21 avril».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par AsLapix (@aslapix)

Enfin, Anne-Sophie Lapix se rend compte de sa bourde et reprend ses esprits : «Cette histoire de masque à partir du 21 avril dans les lieux qui accueillent… 21 avril… Je veux dire “juillet”, je ne sais pas pourquoi je m’obsède avec le 21 avril », explique-t-elle avec humour pour laisser passer les choses. Pour sa part, Olivier Véran fait preuve de patience et de calme : «le 21 avril a été une méchante date». En effet, il fait allusion aux élections présidentielles de 2002 durant laquelle le Front national via Jean-Marie Le Pen accède au second tour et fait face à Jacques Chirac. En tout cas, Anne-Sophie Lapix nous a fait bien rire avec cette petite bourde.