Auprès de Nous deux, Anny Duperey se livre à quelques confidences. Entre autres, elle parle de sa retraite et du bilan de son année. La chanteuse ne cache pas son avis sur certaines situations surtout en politique.

Anny Duperey tire sur le gouvernement


S’il y a bien une actrice qui n’a pas peur d’exprimer ses idées, c’est bien Anny Duperey. En effet, l’actrice d’Une Famille Formidable est une femme pleine de convictions. Son franc-parler lui a valu le respect de ses congénères. Ainsi, elle n’hésite pas à lancer des coups de gueule si nécessaire. D’ailleurs, elle l’a récemment fait contre le gouvernement.

Pour le contexte, il faut savoir que le gouvernement a suspendu 15.000 soignants. La raison était qu’ils ne sont pas vaccinés contre la Covid-19. Outrée, Anny a décidé de faire un coup de gueule au Ministre. En effet, elle a lancé ses quatre vérités dans l’émission Chez Jordan.

L’actrice de renom parle de la retraite.


Invitée dans Nous Deux, Anny Duperey a voulu s’exprimer au sujet de la retraite. Ces échanges ont eu lieu le 27 décembre dernier. L’actrice a toujours eu « besoin de travailler pour vivre ». En effet, contrairement à d’autres, elle n’a pas perdu cette envie même à sa retraite. D’ailleurs, elle confia que cette dernière n’était pas très élevée.

Mais pour la maman de Sara Giraudeau, pas question de se plaindre. La comédienne de 75 ans continue donc de travailler malgré son âge avancé. D’ailleurs, pour elle, le travail c’est plus qu’un gagne-pain. Il s’agit d’une manière de se tenir en forme.

Travailler pour veiller à sa santé.


Selon Anny Duperey, travailler l’aiderait à équilibrer son corps. En effet, elle travaillerait plus pour sa propre santé que pour l’argent. Selon elle, il est important de continuer à travailler « même quand on vieillit ». Cela mettrait en forme notre physique et notre mental.

En effet, cesser de faire toute activité à la retraite entraîne un grand déséquilibre du corps et de l’esprit. Ainsi, la comédienne nous conseille de maintenir une forme d’activité régulière pour empêcher cela d’arriver. Mère de famille à la retraite, même à 75 ans, cette dame continue de nous étonner.