Le peuple français ne porte plus leur président dans leur cœur. Emmanuel Macron a su en quelques années passer du chouchou des français à la personne qu’ils détestent le plus.

Cette situation est due aux plusieurs décisions qu’il a pris. Il a donné trop de désillusion à ses électeurs. Et pourtant, tout cela parait minime face à cette dernière scandale.

De moins en moins populaire


Le président de la République a commencé sa descente aux enfers avec la hausse des taxes. Il y a deux ans, Emmanuel Macron a décidé d’augmenter les taxes sur les hydrocarbures. De cette manière, les produits dérivés de ce dernier ont connu une hausse des prix. Cette situation n’a pas réjoui les ménages qui ont du payer le double de leur habitude concernant les carburants.

Après les hausses de prix, le mouvement des gilets jaunes secouait la majorité des grandes villes de France. Ce mouvement a paralysé la France pendant plusieurs semaines. Dernièrement, la gestion de la pandémie de coronavirus est le centre des conversations. Le gouvernement est assez ambiguë concernant cette lutte. Les français n’arrivent plus à les suivre.

Accusé de piquer dans la caisse


Pour l’année d’exercice 2018, le Cours des comptes a estimé que les dépenses de la présidence étaient exhorbitantes. L’excuse de l’Elysée face à cette hausse de dépenses était les déplacements trop fréquent du président à l’étranger. L’équipe d’Emmanuel Macron a effectué plusieurs dizaines de voyages à l’étranger en 2018.

Pour l’année dernière, le locataire de l’Elysée a freiné ses voyages. Toutefois, les dépenses présidentielles sont encore assez élevées. Contrairement à l’année d’exercice 2018, le palais n’a pas puiser dans la caisse des contribuables comme certaines s’engagent à le dire. La Cours des comptes félicite d’ailleurs le cabinet de la présidence et celui de son épouse pour l’effort fourni.