Un nouveau procédé d’arnaque commence à se répandre et fait de nombreuses victimes. On vous dévoile comment les malfrats opèrent afin de vous protéger des fraudes.

C’est quoi l’arnaque de paiement sans contact?


Depuis quelque temps, les arnaques se multiplient et font de nombreuses victimes. Les escrocs ne manquent jamais d’invention pour avoir de l’argent facilement. Ainsi, nombreuses sont les personnes qui se plaignent de voir leur compte être débité d’une énorme somme sans qu’ils s’en aperçoivent. En effet, cette arnaque se fait de plus en plus au paiement sans contact. Les journalistes de Que Choisir ont donc décidé de détailler les modes d’opérations des arnaqueurs qui utilisent ce nouveau procédé. Découvrez alors les méthodes des malfrats afin de vous protéger de ce type d’arnaque.

On le sait tous, pour faire un paiement sans contact, on n’a pas besoin de sortir sa carte bancaire. Il suffit d’être proche d’un terminal de paiement pour que la transaction se fasse. Pour cela, les arnaqueurs vont se rapprocher de vous ainsi que de l’endroit où vous ranger votre carte. Le pire, c’est qu’il est difficile, voire impossible, de les repérer, car ils peuvent cacher un terminal de paiement dans leurs sacs ou téléphone. Selon les informations relayées par Que Choisir, les malfaiteurs peuvent effectuer plusieurs paiements, cinq au maximum, d’un montant allant de 50 euros ou moins. Il faut savoir qu’au-delà de 5 paiements, la transaction nécessite le code de la carte bancaire. Les victimes de cette arnaque de paiement sans contact ne se rendent compte de ces paiements frauduleux qu’en regardant les relevés de leur compte.

Le procédé des escrocs


Selon Midi Libre, ces gangs effectuent leurs opérations dans les rames de tramway de Montpellier. En effet, la proximité avec la transaction est plus facile dans les transports en commun. Dans son numéro du 16 mai dernier, le journal précisait : «Ils se déplacent par trois ou quatre, se collent aux gens et détournent leur attention d’une manière ou d’une autre». Pour sa part, Que Choisir précise que l’arnaque via le paiement sans contact est encore rare. Toutefois, elles pourraient se propager.

Aussi, avec la fonction du paiement sans contact, il est fort possible de se faire voler ses coordonnées bancaires. En effet, grâce à des logiciels installés sur les téléphones des arnaqueurs, les 16 chiffres de votre carte peuvent être obtenus ainsi que sa date d’expiration. En réalité, il ne manque plus aux malfrats que votre nom et le cryptogramme de votre carte bancaire et ils pourront faire des achats sur internet.

Les solutions pour se protéger de cette arnaque


Mais comment faire pour se protéger de cette arnaque de paiement sans contact ? Il existe plusieurs solutions pour vous protéger. À l’exemple d’un papier aluminium ou d’un portefeuille antifraude qui vous aidera à bloquer les ondes de votre carte bancaire. En plaçant votre carte dans l’aluminium ou le portefeuille, les ondes ne passent plus. De ce fait, personne ne pourra pas obtenir vos données, moins encore que d’effectuer un paiement sans contact frauduleux. Hormis cela, il existe aussi des cartes de protection qui émettent un champ magnétique qui brouille les ondes.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par 1 Grain 2 Beauté (@1grain_2beaute)

Enfin, si vous faisiez part de vos craintes de se faire arnaquer lors d’un paiement sans contact auprès de votre banque, elle est dans l’obligation de vous accompagner. Pour cela, elle doit trouver des solutions pour vous protéger. Dans ce cas, elle pourra désactiver la fonction de paiement sans contact de votre carte bancaire. Ou bien, elle vous offrira une nouvelle carte qui n’utilise pas ce type de technologie.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par billet de banque (@billet.de.banque)

En même temps, la banque propose également des cartes bancaires biométriques. Ces dernières nécessitent votre empreinte digitale pour accepter une transaction de paiement sans contact. Alors à vous de choisir. Quelles solutions adopterez-vous pour vous protéger de cette arnaque ?