Une nouvelle arnaque aux chèques-cadeaux circule actuellement dans toute la France. Les autorités ont dénoncé cette arnaque afin de limiter le nombre de victimes. Les malfaiteurs risques gros.

Arnaque aux chèques-cadeaux


Depuis plusieurs années, les arnaques grimpent en flèche. D’ailleurs, les malfaiteurs inventent des techniques toujours nouvelles et différentes.

Les autorités ont pris les devants et ont fait une alerte concernant l’existence d’une nouvelle arnaque aux faux chèques-cadeaux. En effet, une nouvelle combine sur les chèques-cadeaux vient d’être démasquée. Ils sont vendus à moitié prix sur les réseaux sociaux.

De plus, à l’approche des fêtes de fin d’années, ces arnaques aux chèques-cadeaux font de nombreuses victimes. Et ils peuvent être utilisés dans un nombre important de magasins. De ce fait, les commerçants restent plus vigilants. Cependant, le nombre de plaintes augmente de jour en jour.

Comment faire la différence entre un faux et un vrai chèque-cadeau ?


En effet, plusieurs commerçants du Calvados ont été victimes. Ce qui a conduit les forces de l’ordre de ce département à lancer une alerte de sensibilisation. Pour ce faire, ils ont partagé une information sur Facebook. Ensuite, les autorités policières du Bas-Rhin ont publié l’information de fraude sur Twitter.

Voici quelques astuces ne pas tomber dans le piège des arnaqueurs. En effet, il faut tout d’abord savoir que le numéro de série du chèque est unique. Sur le cadre du milieu, il est indiqué « Tir Groupe » visible par transparence. Puis, le montant du chèque est thermosensible. Il devient rouge au contact de la chaleur.

Selon les révélations du journal Dernières Nouvelles d’Alsace, plusieurs commerçants dans le Grand Est ont déposé plainte. Les paiements en faux chèques-cadeaux valent 20 euros à plus de 1 000 euros.

Les arnaqueurs risquent de lourdes conséquences


Cette nouvelle arnaque aux chèques-cadeaux est risquée pour les acheteurs ainsi que les fraudeurs. Leur utilisation est une infraction passible d’une garde à vue. À souligner que la personne qui utilise de faux chèques-cadeaux risque également jusqu’à cinq ans d’emprisonnement et une amende de 375 000 euros.

Ainsi, il serait plus judicieux de rester vigilant. De plus, il vaut mieux utiliser les chèques-cadeaux délivrés par votre employeur.