En ce moment, certains clients font de l’arnaque dans les supermarchés. L’un d’entre eux a tenté d’acheter son aspirateur à 1,50 euros.

Multiplication des arnaques dans les supermarchés pendant les fêtes


A cause de l’inflation, l’arnaque et l’escroquerie reviennent en masse. Les supermarchés sont particulièrement ciblés par les malfaiteurs. D’ailleurs on en a recensé beaucoup dans les parkings des magasins pendant le mois de novembre. En effet, les voleurs ont monté une combine bien ficelée pour soutirer de l’argent aux clients.

Ils se font passer pour des employés du supermarché et demandent aux clients leur ticket de caisse, voulant soi-disant vérifier d’éventuelles erreurs. Ils procèdent ensuite à un faux remboursement avec la carte du consommateur. Le client est donc, d’habitude, la victime de l’histoire Mais cette fois, l’un d’eux a voulu renverser les rôles.

Ce jeune homme a voulu faire une grosse arnaque en tentant d’acheter son aspirateur à 1,50 euros


Les événements concernant cette arnaque datent du 20 décembre dernier. Un jeune garçon de 21 ans a voulu escroquer un centre commercial qui se trouve Centre-Dreux, dans la Loire. Originaire de Saint-Etienne, il a jeté son dévolu sur un aspirateur à 150 euros. D’après le journal Le Progrès, le jeune garçon a utilisé une combine assez simple pour pouvoir payer cet article 1,50 euros.

D’abord, la première étape consistait à acheter pour 1,50 euros de mandarines au rayon fruits et légumes. Ensuite, une fois le ticket récupéré, il est allé chercher son aspirateur puis s’est avancé vers la caisse automatique du magasin. La suite est assez évidente : il a collé le ticket des mandarines sur le paquet de l’aspirateur. Une étape simple mais minutieuse car les caméras de surveillance ne l’ont pas vu faire.

Le jeune homme a acheté son aspirateur à un centième de son prix


Le jeune garçon a passé sans encombre l’étape de la caisse automatique. Il pensait alors avoir fait de belles économies avant les fêtes. Après tout, il y a une grande différence entre 1,50 euros et 150 euros. Mais c’était sans compter sur les vigiles du magasin. En effet, il arrive que ces derniers vérifient les tickets et les achats des clients qui sortent du supermarché.

Et avec un article aussi cher, le jeune homme a sûrement attiré leur attention. Puis, comme prévu, le ticket et son aspirateur ne correspondaient pas. Heureusement que les vigiles ont vite fait d’appeler la police pour régler cette situation.