Pointée par 60 millions de consommateurs, une arnaque sur la carte cadeau Total fait de plus en plus de victimes actuellement. En effet, depuis plusieurs mois, cette dernière se répand sur la Toile et notamment sur les réseaux sociaux.

Arnaque sur la carte cadeau Total

Les malfaiteurs profitent de la pénurie de carburant actuelle et de la hausse des prix pour attirer le plus de victimes possibles. Sur la toile, ils proposent aux internautes de gagner une carte cadeau Total et ainsi obtenir 200 litres de carburant pour moins de deux euros. Ici, leur objectif est de récupérer des coordonnées bancaires afin de les exploiter comme bon leur semble.

Les escrocs se fabriquent de faux profils, de faux comptes, de faux sites et  de faux posts pour que les gens leur fassent confiance. Une fois des personnes attirées, ils préparent de faux jeux concours et les diffusent sur Facebook pour faire de la publicité. Les supposés gagnants recevront des cartes prépayées Total de 200 litres pour seulement 1,95 euros.

Méthode la plus utilisée par les escrocs sur Internet

La méthode décrite précédemment se fait appeler l’hameçonnage. En effet, l’internaute qui souhaite participer au faux concours doit remplir un questionnaire. Ainsi, les informations collectées permettent aux escrocs d’effectuer des opérations frauduleuses. Il faut savoir que ces derniers débitent les comptes de leurs victimes de façon ponctuelle ou récurrente grâce à des abonnements forcés.

Pour ce type d’arnaque, la seule riposte possible est l’opposition. Il faudra contacter la banque au plus vite dès qu’un prélèvement douteux se fait sur la carte. Selon les victimes, ils ont payé les 1,95 euros requis mais leurs comptes ont été débités de 49,95 euros. Par la suite, il devient impossible de contacter les responsables du forum.

Carte Jubileo de TotalEnergies

La raison pour laquelle tant de gens se font piéger est que, chez TotalEnergies, il existe bel et bien une carte Jubileo. De plus, il existe d’autres modèles de carte cadeau.

En fait, le pire est que les victimes tentent de prévenir les autres pour ne pas se faire arnaquer. Cependant, les responsables du site et des publicités suppriment rapidement les commentaires qui vont à leur encontre. Ainsi, jusqu’à présent, cette arnaque se propage encore sur les réseaux. Dans le cas d’hameçonnage, nous vous recommandons de consulter les démarches à suivre sur le site Cybermalveillance.gouv.fr.