Face aux accusations à son encontre, Ary Abittan doit faire face aux juges. En effet, le comédien a été accusé d’agression sexuel et de viol envers une jeune femme de 23 ans.

Ary Abittan face aux juges

Depuis Octobre dernier, le comédien Ary Abittan serait concerné dans une affaire de viol et d’agression sexuelle envers une jeune femme. Après avoir reçu une plainte contre lui, la justice a décidé de le mettre en examen en novembre dernier. L’enquête avance, Ary Abittan veut garder profil bas pour l’instant. Une première audition s’est tenue le 24 février dernier au palais de la justice de Paris.

Compte à celle qui l’a accusée, la jeune femme de 23 ans a déjà été entendue. Durant cette première intervention avec son avocate, Ary Abittan a pu donner sa version des faits. Selon ses propos, il a bien eu une relation avec la demoiselle. Cependant, contrairement à la version de cette dernière, le rapport qui s’est passé entre était consenti et non forcé.

L’audition du comédien a duré 5h. Une durée pendant laquelle il a essayé tant bien que mal de se justifier. Cependant, l’avocat de l’accusation a étonné par sa réaction. En effet, ce dernier aurait gardé le silence et refuse de s’exprimer formellement.

L’avocat de l’accusation reste silencieux

Après tant de bruits auprès des médias, l’avocat de l’accusation garde maintenant le silence. En effet, cela peut sembler bizarre après ses interventions dans Touche pas à mon poste, le Parisien et même sur RTL. Selon les rumeurs, il aurait été recadré par les juges qui n’ont pas apprécié son comportement.

Le maître Arash Derambarsh, l’avocat de la victime a été récemment contacté par le magazine Public. Cependant, contre toute attente, il a fait savoir qu’il refusait formellement de s’exprimer sur cette affaire qui est toujours en cours. De plus, elle pourrait encore durer plusieurs mois vu la situation actuelle.

Prochainement, l’acteur de Bon Dieu Ary Abittan sera enfin confronté directement avec celle qui l’accuse. D’après les informations reçues, ce serait prévu pour le mois d’avril prochain. Cela concorde avec la sortie du quatrième volet du film et risque de déranger la production.